Iles Canaries

Villes et Villages de Lanzarote

 

Lanzarote possède de nombreux petits villages avec des petites maisons blanches. Ces dernières sont toutes de la même couleur suite au passage de César Manrique qui les a voulu ainsi afin qu’il y ait un contraste avec le noir de la lave pétrifiée que l’on trouve un peu partout sur l’île.

Les principaux villages sont dans l’ensemble petits, on y fait vite le tour, pas besoin de prévoir une journée pour visiter tel ou tel endroit. Le fait que toutes les maisons soient blanches fait aussi qu’ils se ressemblent beaucoup, nul besoin donc de tous les visiter car tu auras franchement l’impression d’être un peu toujours au même endroit.

A nos yeux, il y en a quelques uns qui méritent tout de même l’arrêt :

 

 

TEGUISE, au centre de l’île

 

Le village le plus mignon! La petite place avec le clocher est vraiment très jolie! Nous y sommes passés le dimanche matin afin de faire le marché (qui a lieu chaque dimanche de 9h à 14h). Ici par de nourritures mais plus des stands de vêtements, accessoires, souvenirs, crèmes et soins à l’Aloe Vera (Lanzarote en est producteur) etc. Tu y trouveras également des petits restaurants de tapas ainsi que quelques pubs pour boire un verre. L’ambiance est sympa mais le marché en soi ne casse pas des briques, on sent que c’est le truc à « touristes ».

 

 

Si tu envisages toi aussi, de te balader au marché, nous te conseillons d’arriver des l’ouverture afin de pouvoir stationner ton véhicule car les places partent très vite. Certains conseilleront également de venir à Téguise en dehors du marché afin de profiter de ses ruelles au calme (car avec le marché, c’est assez animé).

 

 

Conseil si tu souhaites acheter des produits à base d’Aloe Vera : lors de ton passage au marché et même dans d’autres villes de l’île, tu constateras qu’il y a des magasins qui vendent des produits à base d’Aloe Vera à chaque coin de rue. Difficile de s’y retrouver parmi les mille et une marques et attention, car certains en profitent sur les prix et prétendent vendre des crèmes avec 100% d’Aloe Vera ce qui est faux. En réalité, il y a plus de substances chimiques qu’autres choses. Au marché de Téguise, nous avons eu la chance de tomber sur le stand d’AloeArt qui propose une crème bio pour tout le corps à base d’Aloe Vera à 98%. Son prix : 12€ pour 200ml. Cette crème est la seule qui possède autant d’Aloe Vera (98%) dans sa composition. Depuis notre retour, nous en mettons tout les jours, principalement sur le visage, et nous en sommes ravis! Tout comme notre famille a qui nous en avons ramené. Nous te recommandons vraiment cette marque si tu souhaites en acheter, tu ne seras pas déçu! L’Aloe Vera c’est un peu le « business » de l’île, n’hésite pas à sentir la crème que tu souhaites acheter car plus l’Aloe Vera est présente moins il y a d’odeur particulière (ne t’attend pas à une crème qui sent super bon sinon c’est qu’il y a d’autres composants) et surtout ne l’achète pas à l’aéroport car les prix sont triplés! Il te sera même possible d’acheter la plante afin de la cultiver toi même ^^

 

 

 

 

HARIA, au nord de l’île

 

Un petit village avec beaucoup de charme niché au sein des massifs volcaniques. La route LZ10 qui permet d’y arriver, offre de plus un très beau panorama sur le village. C’est ici que tu pourras également visiter la Maison de César Manrique (voir notre article sur les points d’intérêts à voir ici)

 

 

A Haria, nous te recommandons vivement le petit restaurant à taille humaine Puerta Verde qui est excellent ! Ici tu découvriras une cuisine semi-gastronomique et typique de l’île ou les aliments viennent tous des petits producteurs du coin.

 

 

Le prix est également raisonnable car pour deux personnes nous en avons eu pour un total de 65€ (verre de vin + plat principal + dessert) et vu la qualité ce prix est vraiment raisonnable (en France, cela nous aurait couté beaucoup plus chère) ! En décembre, nous avons diné en terrasse avec une chauffeuse (et après une journée intense en marche, c’était très plaisant de se retrouver là au coin du feu).

 

 

Concernant le menu nous avons opté pour le cochon de lait et ses légumes accompagné d’un verre de vin rouge produit à Lanzarote : le Yaiza. Nous nous sommes régalés et ce vin est excellent!

 

 

 

Nous avons terminé avec le dessert « El Gofio » qui est la spécialité de l’île. Ce dernier est à la base présenté sous forme de part de gâteau or ici il était revisité dans une coupe de glace, un vrai délice! Le personnel de l’établissement était aux petits soins et nous a même offert un digestif assez doux à base de miel (trop bon) ! En bref, nous nous sommes régalés et avons passé une très bonne soirée!

 

 

 

 

El Golfo, sur la cote ouest

 

Notre préféré! Nous avons adoré ce petit village chaleureux qui se situe sur une faille volcanique et qui reste assez venté. Depuis ce dernier, il est également possible de se rendre à pied jusqu’à la Lagune Verte « Charco de los Clicos » (voir notre article sur les points d’intérêts à voir ici). Même en décembre, El Golfo reste animé avec ces nombreux petits restaurants ou il est possible de manger avec vues sur la mer et la plage de galets. C’est également l’endroit idéal pour observer le coucher du soleil sur l’océan Atlantique.

 

 

 

 

 

Nous te recommandons ici le restaurant « La Gamba Loca » ou nous avons mangé deux fois! Leur assiette de tapas à base de calamars, poulpes, petits poissons frits etc est une véritable tuerie! Sans oublier leur hamburger au thon! Nous nous sommes régalés et le personnel est très sympathique! Ici aussi nous avons eu le droit à un digestif offert à la fin du repas, celui ci était à base de liqueur de café (encore trop bon)!

 

 

 

 

 

 

 

Femés, point de départ de nombreuses randonnées

 

Ce tout petit village est niché au cœur des massifs volcaniques du sud-est de l’île et on dit de lui qu’il est le point de départ de nombreuses randonnées pédestres. On retiendra surtout cet endroit pour son restaurant panoramique El Mirador de Femés, ou nous avons, après une belle randonnée de plus de 20km, dégusté une très bonne assiette de poulpe avec les fameuses « papas arrugadas » (pomme de terre ridée servie avec « el mojo verde » = sauce à la coriandre ou avec « el mojo rojo » = sauce à base de piments doux). Les « papas arrugadas » et ses deux sauces sont une spécialité des Canaries, il faut impérativement en manger une fois sur place!  Ce restaurant offre de plus une magnifique vue sur le sud de l’île et avec le soleil c’était juste top!

 

 

 

 

 

 

Yaiza, au sud de l’île

 

Bien que ce dernier était relativement mort en décembre, Yaiza est un petit village charmant avec des petites ruelles très mignonnes. Il propose également quelques départs de randonnées.

 

 

 

 

 

Arrecife, capitale de l’île

 

Cette capitale fait « grosse ville » a coté des autres villages mentionnés plus haut et elle est surtout très embouteillée. Même au mois de décembre, nous avons mis plus de 40min, un soir, pour trouver une place de stationnement… Cependant son centre ville avec son port, ses bars et ses galeries commerçantes sont très charmants. Idéal pour y boire un verre en soirée après une journée à explorer l’île.

 

 

 

 

Passons à présent à ces villes et villages qui ne nous ont pas vraiment emballés

 

Orzola, village de pêcheur tout au nord

 

Orzola est l’endroit ou l’on prend le ferry pour se rendre sur l’île de Graciosa (qui se situe à 20min de Lanzarote) cependant ce petit village de pêcheur était complètement mort en décembre et nous avons trouvé beaucoup plus charmant ailleurs.

 

 

 

 

Punta Mujeres, au nord-est

 

C’est l’endroit ou se situe les piscines naturelles du nord de l’île mais en décembre ce village semblait vide et les quelques personnes croisées en route nous regardaient avec un air de : « Mais qu’est ce qu’ils viennent faire ici ces deux touristes? ». La promenade en bord de mer ne casse pas des briques, nous ne nous y sommes pas attardés.

 

 

 

Puerto del Carmen, à l’est

 

L’endroit à fuir par excellence, nous avons détesté! Ici, c’est typiquement la grosse ville à touristes ou toutes les maisons et hôtels sont les uns sur les autres avec la circulation qui va avec! L’endroit peut à la limite être agréable pour se balader sur le front de mer ou l’on trouve de nombreux bars et restaurants mais là encore, ce qui est surprenant, c’est que les transat’ des « mini plages » sont sur le trottoirs… Nous n’avions jamais vu ça! L’allée commerçante ressemble également à une avenue « attrape touristes » quand on voit les débilités vendues… En bref, une demi-heure sur place nous a amplement suffit, n’espère pas découvrir à Puerto del Carmen la vrai Lanzarote.

 

 

 

 

Playa Blanca, tout au sud

 

A nos yeux, c’est le deuxième endroit à fuir. La ville de Playa Blanca accueillent en général les 3/4 des touristes (car proche des jolies plages de sable blanc et point de départ pour l’île de Fuerteventura). Ici on ne compte pas le nombre de maisons collées les unes aux autres, ces campings avec bungalows grillagés, ces méga gros hôtels de luxe ou encore toutes ces zones en construction… Playa Blanca ne va cesser de grandir à travers les années à venir et c’est bien dommage car le contraste avec le reste de l’île est radical (ça fait clairement « usine à touristes »). N’espère donc pas ici trouver la moindre trace d’authenticité. Comme à Puerto del Carmen, la balade en bord de mer offre de nombreux restaurants et bars et l’allée commerçante a tout de même des boutiques un peu plus sympa mais les prix quant à eux restent en général plus chères que dans le reste de l’île.

 

 

 

 

-> Pour terminer cet article : dans quelle ville ou village avons nous logé ?

 

Ici nous voulions fuir les usines à touristes et nous retrouver dans un petit village tranquille au calme. Pour cela, le village de Maguez, au nord de l’île, a répondu à nos attentes. Nous y avons trouvé sur Booking.com un appartement à la location du nom de Casa la Ermita. Cette maison se divise en 4 appartements : les deux appartements du rez-de-chaussée possèdent une petite terrasse. Une piscine est quant à elle accessible pour les 4 logements. Si tu souhaites résider là-bas lors de ton séjour à Lanzarote, n’hésite pas nous contacter. Nous pourrons ainsi te communiquer le contact du couple propriétaire de ce logement qui a vraiment le cœur sur la main. Nous avons été très bien reçu et ils sont de très bons conseils 🙂 tu peux vraiment réserver chez eux les yeux fermés! L’appartement est tout équipé et il y a même une machine à laver commune ainsi que le WIFI. Concernant le prix, la semaine, début décembre, nous a couté 300€.

 

 

 

Autres articles à découvrir :

Laisser un commentaire