Canada

Vancouver

 

Road-trip ouest canadien, juin 2016 : étape 8 (dernière étape)

 

Localisation : Colombie Britannique

Combien de temps? 3 journées et 4 nuits

Météo : soleil et nuages, températures assez douces

 

 

 

Dimanche 19 juin 2016

 

Ce matin nous avons le cœur lourd, lourd de se dire que d’ici quelques instants nous quittons ces sublimes Rocheuses! Nous sommes certes impatients de découvrir Vancouver, on nous en a tellement parlé comme étant une ville extraordinaire, qu’il nous tarde de voir ça. Mais qui dit Vancouver dit que la fin du trip approche car jeudi 24 juin nous repartons en France.
C’est sur ces quelques pensées que nous partons prendre notre petit déjeuner à 8h00 toujours dans notre Bed&Breakfast à Banff. Ce matin contrairement aux jours précédent, il pleut! Et ça ne fait pas semblant! On se console donc en se disant que nous partons au bon moment.

 

Pour jeter un point final sur notre semaine dans les Rocheuses, on se dit que si c’était à refaire, on ne changerait absolument rien. Tout était, à la hauteur de nos attentes si ce n’est plus! On repense à toutes ces personnes qui avant notre départ nous disait: « Ah les Rocheuses, vous allez vivre un rêve éveillé! » C’est vrai, nous n’imaginions pas vivre des moments aussi intenses que ceux décrit dans nos précédents articles. Parfois nous avons encore du mal à réaliser tout ce que nous venons de vivre et surtout la chance que nous avons eu de voir toute cette nature si bien préservée. En faite, nous rajouterions une chose! Des jours en plus! Haha! Mais ça tu devais déjà t’en douter! Une semaine est vraiment la base pour découvrir les principales merveilles de cet endroit de la planète.

 

 

Avec des jours en plus qu’aurions nous fait?

 

-Une randonnée avec guide sur le glacier Columbia (minimum une demi journée)

-La randonnée Sentinelle Pass du lac Moraine (la journée)

-Une des randonnées autour du lac Emerald

-Aller découvrir la petite ville de Canmore un peu plus au sud de Banff qui semble être très mignonne en randonnant jusqu’aux Grassi lake.

 

Et bien sur toutes les randonnées et point de vue fermés lors de notre passage (ou bloqués à cause du climat) :

 

-La randonnée Cavell Meadows pour s’approcher au plus près du Glacier Cavell (une bonne après-midi voir une petite journée)

-La randonnée Parker Ridge sur la route des Glaciers (2h A/R)

-La fameuse Takakkaw fall (point de vue)

 

Nous repartons bien sur avec la tête pleine de souvenirs gravés à vie! En passant une semaine dans les Rocheuses, on savait qu’il allait falloir faire des choix et nous sommes largement satisfait de notre parcours car encore une fois, dans l’ensemble, nous avons eu beaucoup de chance avec la météo. De plus, vivre les Rocheuses en juin, loin de la foule présente en juillet et aout c’est vraiment extra!

 

A savoir : Si tu souhaites faire plus ou moins le même parcours que nous, évite de te rendre dans les Rocheuses début juin car il y a encore beaucoup de neige et certains endroits sont encore fermés. La route pour se rendre au lac Moraine avait par exemple ouverte 15j avant notre arrivée, soit les premiers jours de juin. Le début de la saison estivale commence vraiment à la mi juin et encore. Pour connaître les dates d’ouvertures des différents lieux, il convient de se renseigner sur le site des Parcs Canada (les ouvertures et fermetures peuvent changer en fonction des années).

 

C’est donc à 8h30 que nous prenons le départ pour Vancouver, ou environ 10h de route nous attendent pour presque 900km. Aujourd’hui ça sera donc journée sur la route!

 

 

Nous repassons devant le parking des navettes du lac O’hara et jetons un œil aux montagnes qui le surplombent en pensant forcément à notre journée spectaculaire de la veille. N’empêche on plaint les personnes qui ont réservé pour aujourd’hui car avec ce temps…

La route entre Banff et Vancouver est beaucoup moins spectaculaire que certaines routes que nous avons pu prendre jusqu’à maintenant. Elle est longue et par moment assez monotone.

Nous décidons de temps en temps de faire des mini pauses afin de découvrir certaines villes dont on avait tant entendu parler : Field, Golden et Revelstoke et ici nous sommes déçus! Peut être avons nous à ce moment là trop de nostalgie quant aux Rocheuses?

 

Il faut savoir que pour visiter le parc Yoho, beaucoup de personne réside à Field. Cette ville ou plutôt ce village est minuscule, on fait le tour en 5 minutes et lorsque nous y passons tout est désert, les maisons presque toutes fermées, on se croirait dans un village fantôme! On se demande alors qu’est ce qui attire les gens ici si ce n’est juste pour dormir? Nous sommes bien contents pour le coup de ne pas avoir dormi là hier soir et d’avoir pu profiter de Banff un peu plus.

 

Arrive par la suite Golden, ville beaucoup plus grande! Au passage on croise une biche qui traverse en plein centre ville, c’est assez surprenant de la voir à cet endroit! Golden, c’est la ville à mi chemin entre le parc Yoho et le parc Glaciers, c’est donc le lieu idéal si tu souhaites profiter de ces deux parcs. Le centre ville est mignon et nous fait penser à un petit village de cow-boy mais comme Field, ce jour là c’est assez désert… (bon bien sur notre coup de cœur reste toujours la ville de Banff car ça n’a rien à voir ^^)

 

Sache que le parc Glaciers propose de jolies randonnées pour aller observer les plateaux alpins ou tu pourras contempler de très jolies fleurs. La route à cet endroit est tout de même très sympa, il y a énormément de forêt, ça monte ça descend, ça zigzague. On va dire qu’après ce lieu, nous quittons définitivement les paysages qui jusqu’à présent nous rappelaient un peu les Rocheuses.

 

Arrive ensuite Revelstoke, une ville qui d’après nos recherches méritent l’arrêt. Son parc national propose plusieurs randonnées mais comme pour le parc Glaciers, nous faisons l’impasse dessus. Si on avait 2 mois sur place, on se serait sans doute arrêtés, mais en 3 semaines nous avons privilégiés les Rocheuses qui à nos yeux restent l’un des plus beaux endroits de l’ouest canadien.

 

Nous passons par la suite à Sicamous et son très jolie lac que nous observons de la route. Hope, petite ville très charmante qui a servi de décor au film Rambo et là bingo nous tombons dans les embouteillages. Un monsieur au loin se serait endormi au volant… Nous sommes restés bloqués une heure… Les aléas de la route! La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que plus nous approchons de notre destination, plus le soleil est intense et plus les températures s’adoucissent, nous sommes pas loin des 23° (ça change du climat des Rocheuses ^^).

 

Une fois repartis, nous roulons dans un décors très plat, entourés d’immenses champs avec de temps en temps des fermes. Au loin, nous commençons à apercevoir de grand building et les montagnes de North Vancouver. Nous arrivons à Vancouver par l’est, qui n’est pas vraiment le coin le plus sympa. Les maisons sont assez délabrées, on voit bien qu’il s’agit ici d’un quartier populaire. Les routes cependant sont toutes perpendiculaires et parallèles, on retrouve bien ici le système américain et on se repère facilement. Alors certes ce système est bien mais alors il y a un feu limite à chaque intersection, du coup pour traverser une avenue on met 3h!

Nous rejoignons le quartier de West End ou se situe notre hôtel (ici tu seras proche toutes commodités). Nous sommes entourés d’immenses buildings, c’est assez impressionnant et au bout de la route on peut apercevoir la mer. Nous sommes ici sur la Robson Street, une des rues principales de la ville de Vancouver, ou tu trouveras boutiques et restaurants à gogo! Pour le shopping, tu es donc au bon endroit! C’est de plus très animé, nuit comme jour il y a toujours du monde. Notre première impression… C’est un peu le choc… car nous qui sommes très nature, passer d’un cadre tel que celui des Rocheuses à la grande ville waou! Sur le coup, ça nous met un petit coup au moral!

 

 

 

Avant de commencer notre découverte de la ville nous récupérons notre chambre, il est un peu plus de 18h.

 

 

 

 

Notre hébergement : le Barclay Hotel

 

Ses points forts

 

Sa situation : proche toutes commodités à pied

Personnel agréable

Chambre spacieuse

Wifi gratuit

Le calme (ayant eu une chambre coté rue nous avons eu assez peur au début suite au bruit permanent de la rue mais finalement nous avons très bien dormi)

La propreté

 

Ses points faibles

 

Pas d’ascenseurs (pour monter les valises au 3ème pas évident)

Parking payant et très chère, pour 4 nuits nous en avons eu pour 80CAD… Ok nous sommes à Vancouver mais quand même!

Un hôtel vieillissant qui aurait besoin d’un petit coup de jeune

L’eau chaude qui mettait facile 20 minutes à arriver lorsqu’on prenait une douche.

 

Malgré quelques point faibles, nous recommandons cet hôtel qui dans l’ensemble était bien et surtout très bien situé. Pour 4 nuits nous avons payé un total de 300€. Concernant les petit-déjeuners, un Starbuck est présent juste en face (et le prix d’un Starbuck au Canada n’a rien à voir avec les prix d’un Starbuck en France : chaque matin nous prenions un pain au chocolat chacun, un muffin pour deux, un café moyen et un chocolat chaud chantilly moyen, le tout pour la somme de 9CAD soit 6.20€! Du jamais vu en France! Le petit-déjeuner nous revenait donc à environ 3€ chacun ^^).

 

 

 

Une fois installés, nous décidons de partir nous balader dans la Robson Street il est 19h passée et n’ayant mangé qu’un petit McDo le midi sur la route, la faim commence à se faire sentir. Il faut savoir que Vancouver est une ville réputée pour ses cuisines venant du monde entier, on y mange très très bien et on en trouve pour tout les goûts!

 

Notre premier choix se porte sur un restaurant japonais du nom de Ebisu à environ 10 minutes à pied de notre hôtel. Le réceptionniste étant lui même un japonais, nous lui demandons avant de quitter l’hôtel ou manger un bon japonais et ce dernier nous conseille ce restaurant. Nous qui sommes fan de cette cuisine, nous attendions Vancouver avec impatience pour enfin découvrir la différence avec nos japonais en France car d’après les échos cette cuisine est vraiment réputée en ce lieu. Il faut dire que le Japon est juste en face à 10h d’avion et Vancouver possède un forte population asiatique dont beaucoup de japonais.

 

En nous dirigeant vers le restaurant, sur le coup, on se croirait en Asie et non sur le continent américain. Presque toutes les boutiques sont tenues par des asiatiques sans parler des restaurants : chinois, vietnamien, coréen, mongol etc. C’est incroyable tout ces mélanges de cultures! Ce qui est de plus très surprenant ici c’est que personne ne se juge! Nous tombons lors de notre balade sur de drôles de personnages avec des look assez atypiques ou encore un monsieur qui marche en peignoir dans la rue et personne ne se retourne, comme si il était totalement normal de se promener dans de telle tenue. Cette mentalité est vraiment propre au continent américain et ça change de chez nous, du petit français qui à chaque chose hors du commun a la langue bien pendue! Nous avons vraiment hâte d’en découvrir plus sur cette ville! Une fois arrivés au restaurant, nous avons vécu une soirée sympa mais assez spéciale, il faut vraiment qu’on te raconte!

 

Ce dernier est assez design et branché avec tubes du moment en fond sonore, on nous installe, on nous ramène le menu et la… c’est le drame! Le menu est pratiquement tout écrit en japonais! Les quelques mots d’anglais présents correspondent à des ingrédients qu’on ne connaît absolument pas. Alors déjà que nous n’avons pas un excellent niveau d’anglais, si maintenant il faut se mettre au japonais cela risque de devenir très compliqué ^^

 

Qu’on se le dise, nous sommes perdu, surtout qu’on s’attendait à trouver notre petite soupe, salade de choux et sushi comme on peut trouver en France, en faite pas du tout! Ici il n’y a pas de soupe ni de salade mais des plats complètement différents qu’on ne trouve même pas dans nos cartes françaises. On essaye donc de s’y retrouver à l’aide des photos et même là c’est pas gagné. Nous décidons pour commencer de partir sur des sushis saumon à la pièce, simple pour moi (Joh) et épicés pour Max, sauf que quand le serveur vient prendre la commande il nous demande la sauce et là c’est encore toute une histoire. ^^ Habitués à la sauce sucrée en France, nous tentons de dire au serveur « sugar sauce » et ce dernier nous fait clairement comprendre qu’il ne sait absolument à quoi nous faisons référence et qu’il n’a que de la sauce épicé ou salée. Nous partons donc sur de la salée, bien qu’en France nous détestons ça mais là nous n’avons pas vraiment le choix! A ce moment là nous sommes très septique quant aux plats que nous allons manger…

 

En attendant nos plats, nos voisins de la table d’à coté reçoivent les leurs, ça flambe de tout les cotés mais une chose est sur ça a l’air excellent! On se dit qu’on aimerait bien prendre les mêmes par la suite mais comme on ne sait pas ce qu’il y a dedans c’est un peu complexe!

 

Nos sushis arrivent et déjà première différence contrairement à nos sushis, ces derniers sont beaucoup plus grand. On goûte avec la sauce salée et bé belle surprise c’est excellent! Le saumon est ici d’une grande qualité il fond en bouche mais on sent tout de même un arrière goût qui nous perturbe un peu. Sur le coup on ne sait d’où ça vient et finalement on se rend compte qu’ici tout les sushi ont du wasabi entre le saumon et le riz (chouette quand on est comme Joh allergique à la cuisine épicée!). Finalement ça passe pas trop mal car c’est assez léger, on va dire qu’on le sent bien sur le moment mais le goût pimenté passe très vite.

 

Nous poursuivons avec un mélange de sashimis pour Max et deux maki california pour moi (Joh). Si les makis font la même taille que les 4 sushis précédents cela devrait suffire ^^ car on commençait vraiment à être calés! Finalement, on a vraiment bien fait d’en prendre que 2 car nous qui pensions que les makis étaient à la pièce en réalité le serveur a ramené deux rouleaux entiers et énormes! Et nous te laissons imaginer la taille des sashimis… limite aussi grands que la pomme de la main! En faite ici, tout est immense et pour quasiment le même prix qu’en France!

 

Au moment de déguster, c’est juste excellent et ici la sauce salée passe toute seule! Les californias sont cependant différents que ceux que nous avons en France, ici ce n’est pas saumon avocat mais crabe avocat, un peu déçue sur le coup mais ça passe très bien!

 

A la fin, nous avons tellement mangé que nous allons limite explosé! La qualité n’a vraiment rien à voir avec nos restaurants japonais en France, le poisson est ici tellement frais! On regrette limite de ne pas avoir sauté le pas en prenant un plat inconnu qui à tout les coups auraient été très bon. C’est donc sur ce pas que nous terminons la soirée en bord de mer non loin du Stanley Park à nous balader le long du port avec d’un coté les montagnes de l’autre les buildings.

 

 

 

 

Nous sommes vraiment de plus en plus sous le charme! Vivement demain, qu’on découvre mieux Vancouver!

 

 

 

Lundi 20 juin 2016

 

Ce matin, nous nous accordons une petite grasse matinée jusqu’à 8h (oui oui très petite ^^) avant de nous préparer et de partir déjeuner au Starbuck, aux alentours de 9h. Ce matin au programme: location de vélo afin d’aller faire le Seawall, la balade qui contourne le Stanley Park. Ce dernier de 405 hectares, se situe en plein cœur de Vancouver et c’est un véritable plaisir de s’y promener, par moment on peut se retrouver en pleine forêt ce qui est assez atypique pour une telle ville!

 

 

Nous décidons de louer des vélos chez Urban Wave non loin du Coal Harbour Community Center et nous choisissons la formule de 4h pour seulement 29CAD (soit 20€ /personne) Nous partons à 9h45, le soleil est au rendez-vous, nous sommes en T-shirt, la journée commence très bien!

 

 

Au début du Seawall, nous nous arrêtons au parc à Totem pour faire quelques photos :

 

 

 

Nous poursuivons notre balade, le cadre est vraiment très sympa, par moment nous bifurquons dans le parc en lui même et la première impression qui nous vient est: on ne se croirait absolument pas dans une grande ville comme celle de Vancouver, et pourtant oui!

 

 

 

Nous arrivons devant le Vancouver Aquarium (à l’intérieur du Stanley Park), un endroit que nous déconseillons fortement car il n’y a ici aucun plaisir dans la liberté volée. Sérieusement concernant ce sujet, c’est juste impensable de se dire qu’à l’intérieur de cette prison il y a des dauphins et même des bélugas… Animaux qui, à la base, parcourent des milliers de km par an et sont très « famille ». Nous sommes déçus de voir que beaucoup de scolaires sont présents ce jour là devant l’entrée. Dans un pays tel que le Canada ou les animaux vivent pour la plupart en liberté, il est vraiment dommage de promouvoir la captivité!

 

 

La balade se poursuit le long du Seawall en passant par le Lion Gate Bridge, vraiment très beau ce pont!

 

 

 

 

Nous arrivons du coté d’English Bay avec sa célèbre plage, son Inukshuk et ses statuts rigolotes :

 

 

 

 

 

 

Nous poursuivons jusqu’à Kitsilano beach!

 

 

Nous décidons de remonter jusqu’à False Creek, non loin du marché de Granville ou nous longeant la rive du port en direction du village olympique. Nous sommes face au quartier Yalatown avec ses grands buildings (quartier d’affaires).

 

 

 

 

 

Nous pouvons également observer le musée des Sciences, le Stade ainsi que Yaletown (quartier d’affaires)

 

 

 

 

Nous terminons par ramener les vélo, il est 14h15, nous avons dépassé les 4h d’une demi heure mais le gérant, décide de ne pas nous faire payer de supplément. Vraiment très sympa!

 

Voici sur plan le parcours effectué :

 

 

Si il y a bien une chose à recommander à Vancouver, c’est de découvrir la ville à vélo, ça se fait facilement et c’est vraiment super sympa! Tu trouveras d’ailleurs des boutiques pour en louer un peu partout dans le quartier West End. Sache que cette ville se fait très bien sans voiture, ici tu auras le choix entre: métro, bus, navette fluviale sans oublier le célèbre hydravion pour aller sur les petites îles aux alentours mais pour ce dernier il faut avoir un minimum les moyens!

 

 

Nous décidons de manger une petite pizza dans le snack présent jute à coté de chez Urban Wave, afin de démarrer notre après-midi le ventre rempli. Au programme, direction le Capilano Suspension Bridge, un parc situé dans le nord de Vancouver, qui propose une des plus haute passerelle himalayenne au monde haute de 70m pour 140m de long, en pleine forêt.

 

 

Il commence vraiment à faire très chaud, on frôle les 30 degrés, ça va faire du bien de se retrouver en forêt. Une fois arrivés, le parking est rempli et pourtant nous sommes un lundi. Nous entrons dans le parc ou nous sommes accueillis par des totems et sculptures en bois réalisés par les amérindiens, c’est très sympa!

 

 

 

 

 

 

Nous sommes directement mis dans l’ambiance en empruntant la passerelle! Waou! C’est vraiment impressionnant et avec la foule présente ça tangue pas mal! Le cadre est très dépaysant et pourtant nous ne sommes qu’à une vingtaine de minutes du centre de Vancouver.

 

 

 

 

Nous poursuivons par la suite par une balade dans les arbres en suivant un parcours aménagés avec des passerelles en bois c’est très originale (attention ce n’est pas un parcours d’accro-branche).

 

 

 

 

 

 

 

Au final nous restons presque 2h dans ce parc. C’est à voir car le concept est original mais le prix de 28€ par personne est un peu chère tout de même. Ce que nous avons le moins apprécié c’est le monde présent, du coup difficile de prendre une photo sans personne à coté.

 

 

Pour ceux qui ne voudraient pas dépenser cette somme, sachez qu’une autre passerelle dans le même style (mais moins spectaculaire) existe non loin au Lynn Canyon. Ici tout est gratuit! (mais nous ne l’avons pas faite)

 

 

Il est non loin de 17h et avec ce soleil, nous souhaitons en profiter pour voir le panorama sur la ville de Vancouver, ici plusieurs possibilités s’offriront à toi:

 

Vancouver Lookout : une tour panoramique ouverte tout les jours jusqu’à 22h30. Cette dernière mesure 170m de haut et possède un ascenseur vitré capable d’atteindre ce point en 40 seconde. Le prix est de 16CAD pour un adulte. Nous concernant nous ne l’avons pas fait (Joh étant claustrophobe, les ascenseurs ce n’est pas trop son truc).

 

 

 

Grouse Mountain : Un téléphérique situé à North Vancouver, permettant d’avoir un très jolie panorama sur la ville à 1230m d’altitude. La montée coûte tout de même 44CAD, ce qui à nos yeux est bien chère pour une simple montée. Il y a également possibilité de monter à pied par le trail mais ce dernier est assez physique et dure plusieurs heures. Une fois en haut, quelques activités sont proposées comme la tyrolienne géante (bien entendu payante). Nous avions lu à de nombreuses reprises que ce téléphérique est un attrape touriste et qu’une fois en haut il n’y a au final rien d’exceptionnel à part une vue qu’il est possible d’avoir ailleurs et gratuitement, par conséquent nous ne l’avons pas fait.

 

 

Mont Seymour Provincial Park : Ce parc offre une très belle vue gratuite sur la ville de Vancouver.

 

 

Cypress Provincial Park : Comme le précédent, ce parc offre une très belle vue sur la ville de Vancouver (très similaire à celle de la Grouse Mountain, voir même mieux car moins loin) et c’est gratuit. C’est ici que nous décidons de venir et nous ne sommes absolument pas déçus.

 

 

 

 

 

 

Avant de retourner dans le centre ville, nous en profitons pour faire le petit trail au Lightouse Park, histoire d’aller jusqu’au phare pour voir le point de vue, qui d’après les échos vaut le coup (compte ici 1h A/R).

 

 

Ici clairement, nous ne comprenons pas l’intérêt que les gens portent à cet endroit car nous le trouvons vraiment quelconque et la vue est loin d’être exceptionnelle.

 

 

Il est bientôt 19h et nous reprenons la route pour le centre ville, cette journée fut riche en découverte et nous sommes plus que charmés par Vancouver! L’impression que nous en avons en cette première journée est la suivante: une ville qui jongle entre building, nature, et un melting-pot de culture! Ce qui est assez incroyable c’est cette nature présente si proche de la ville, par moment on se croirait vraiment à mille lieux de tout ces buildings! On commence à comprendre pourquoi Vancouver est classée 5ème au monde concernant sa qualité de vie!

Des notre retour, après une bonne demi-heure de bouchon (et oui c’est ça les grandes villes), nous décidons de partir à pied dans le quartier de Gastown à environ 30minutes de notre hôtel.

 

 

Arrivés à Gastown, nous sommes vraiment charmés! Ce quartier est le plus vieux de Vancouver et est assez originale avec sa célèbre horloge à vapeur qui fonctionne encore et qui sonne toutes les heures en crachant de la fumée!

 

 

La rue principale est pleine de restaurant et boutiques, l’ambiance est conviviale on voit que c’est une rue qui vie! Il y a plusieurs pub avec chanteurs, billard, flipper etc ou bien sur il est possible de savourer la bière locale de Vancouver: la Granville!

 

 

Nous tombons sur notre restaurant fétiche : The Old Spaghetti Factory et comme nous sommes vraiment fan on décide d’y retourner pour la 3ème fois! En plus les prix sont corrects donc ça vaut le coup. A l’intérieur le décors est des plus originales!

 

 

Nous terminons la soirée en remontant le long de la mer jusqu’à notre hôtel en passant devant Canada Place avec non loin sa célèbre statut d’orque en 3D, vraiment fans! Elle est très bien faite!

 

 

Vancouver de nuit, c’est vraiment superbe! Tout est illuminé, c’est à voir impérativement!

 

 

 

 

Mardi 21 juin 2016

 

Au programme de ce deuxième jour: le marché de Granville! Si il y a bien un lieu à ne louper sous aucun prétexte à Vancouver, c’est bien celui là! Nous avons eu un énorme coup de cœur pour cet endroit ou nous n’avons pas hésité à nous faire plaisir! Ici prépare tes papilles, tu auras la possibilité de déguster d’excellents produits!

 

 

Direction donc Granville Island ou se situe ce célèbre marché ou nous arrivons aux alentours de 10h! Si tu es en voiture, sache que le parking est payant.

 

 

A l’extérieur, on y trouve plusieurs boutiques : pour la maison, la cuisine, des peintures, des bijoux, des jouets, un parc à jeux pour enfants etc. Il y a également des compagnies de whale watching, des organismes pour louer des bateaux et plusieurs restaurants. Cependant un magasin attire particulièrement notre attention, il s’agit de Pet Teatry! Un petit commerce dédié aux animaux ou sont fabriqués sous nos yeux des friandises pour chiens! Super originale et on sent que la gérante est une passionnée. Nous décidons donc de prendre un sachet goût saumon histoire de ramener un cadeau à notre loustic qui nous attend sagement en France! Oui nous sommes assez gaga de notre chien! ^^

 

 

 

Nous poursuivons en nous baladant à l’extérieur à travers les différentes boutiques, certaines sont très sympa, puis nous entrons enfin dans le fameux marché et la clairement, on ne sait plus ou donner de la tête! Il y a de la nourriture partout, tout est très coloré, fruits, gâteaux, charcuterie, pâtisserie, chocolat, légumes… Waou, sans oublier les odeurs qui nous mettent vraiment l’eau à la bouche!

 

 

 

 

 

 

 

On achète du chocolat, un délice! Du Toffi artisanal, extra! On assiste sous nos yeux à la préparation d’un type de nougat. Certaines personnes se promènent avec de grand thé glacé ou encore des noix de coco avec une paille à l’intérieur, c’est très atypique et on adore!

 

 

 

Avant de quitter le marché, nous nous arrêtons au stand pour manger sur place: ici nous serions incapables de vous décrire toute la nourriture tellement il y en avait. Nous nous laissons tenter par une salade de pâtes froide mélangé avec des légumes, suivi d’un risotto soufflé avec petit pois et pour terminer un genre de bretzel enroulé au chocolat! Le tout est un véritable délice et nous sommes calés!

En sortant du marché, on regrette juste une chose, c’est de devoir rentrer en avion ce qui du coup veut dire que nous sommes limités niveau souvenirs, car crois nous sinon, on aurait ramener pas mal de bouffe! Avant de quitter Granville Island, nous souhaitons nous poser dans un pub, histoire de découvrir la fameuse bière de Granville et ça tombe bien car non loin du magasin pour animaux se trouve un lieu ou la bière est fabriquée sous nos yeux et ou il est possible de se poser pour la savourer. Le serveur voyant que nous sommes français, nous propose de choisir la formule dégustation des 9 bières (il y a plusieurs type de bière Granville), nous acceptons histoire de toutes les découvrir.

 

 

 

Certaines sont vraiment très bonne, par contre d’autres sont assez amères! Nous avons tout de même du mal à finir à 2 les 9 bières car les verres sont quand mêmes assez grands.

 

 

 

Une fois terminées, nous repassons à notre hôtel pour déposer nos quelques achats, il est non loin de 15h. Sur la route nous passons devant le Chinatown et si il y a bien un lieu à bannir lors de ton séjour à Vancouver c’est bien celui là! Lors de notre passage à Whistler (étape 3) la réceptionniste de l’auberge de jeunesse nous avait dit de faire très attention si nous décidions d’aller à cet endroit, car ce coin serait, d’après elle, rempli de drogués et de personnes pas très nettes! En effet, il ne nous a pas fallut longtemps pour le constater, heureusement que nous sommes en voiture car ça ne donne vraiment pas envie de s’y balader.

 

 

Le soleil commence à apparaître, nous décidons de poursuivre l’après-midi en nous baladant dans le centre de Vancouver et nous en profitons par la même occasion pour faire un peu de shopping.

 

 

 

 

 

Nous repassons devant Canada Place et son orque en 3D vue de nuit la veille

 

 

 

A 18h, nous avons rendez-vous au port à « BoatsCruises » non loin du Stanley Park, pour un dîner croisière sur le Pacifique. Étant toujours dans le budget que nous nous étions fixés, nous décidons donc de nous faire plaisir. En plus il fait beau, c’est donc parfait pour observer la ville de Vancouver vue de la mer avec le couché de soleil. Nous embarquons sur un bateau à roue à aube, très jolie, ou sont présents deux musiciens avec guitares et micro.

 

 

 

Voici le parcours effectué qui dure 3h

 

Le dîner est un buffet entrée, plat, dessert de bonne qualité, cependant nous sommes un peu déçus car lors de la réservation ou nous avais annoncé un service à table ce qui n’a pas été respecté et le prix de 95€ par personne est resté le même. Cependant l’ambiance reste très sympa avec les musiciens qui interprètent certains tubes du moment en version acoustique à la guitare (mais ces derniers ne sont restés que pour la moitié de la traversée, avant d’aller jouer au deuxième étage du bateau).

Si il y a bien une chose à faire lorsque tu seras à Vancouver, c’est de voir la ville vue de la mer! C’est vraiment grandiose, et avec le couché de soleil en prime c’est encore plus magique!

 

 

 

 

 

 

Nous avons également la possibilité de sortir sur le pont du bateau pour profiter de la vue.

 

 

 

En revenant au port, nous sommes satisfaits, c’était très sympa. Si tu envisages cette dîner croisière, ne t’attends pas ici à un repas grandiose. Même si la qualité est bonne ça reste très simple et c’est loin d’être du gastronomique! Nous trouvons que le prix est assez chère tout de même pour la prestation du dîner qui à la base aurait du être un service à table.

C’est donc sur ces jolies paysages que se terminent cette deuxième journée à Vancouver.

 

 

 

Mercredi 22 juin 2016

 

Ce matin au réveil il fait gris et c’est notre dernier jour au Canada (rien que le fait d’y penser c’est dure dure). On fait le point et on se rend compte qu’on a tout de même réalisé un road-trip de malade! Seulement, à ce moment là, une chose manque à l’appel… les orques! Venir en Colombie Britannique et ne pas voir d’orques c’est une déception pour nous. Certes nous avons eu énormément de chance à Victoria, lors de notre première étape sur l’île de Vancouver, ou au cours de notre escapade en mer nous avons eu la chance d’avoir une baleine à bosse au plus près de nous, sous notre bateau. Mais les orques manquent toujours à l’appel et cela malgré nos diverses sorties en mer (ferry, hot spring cove à Tofino etc).
Abonnés sur Facebook aux pages de différentes compagnies de whale watching, nous constatons que les orques ont été aperçus ces deux derniers jours aux alentours de Vancouver. A ce moment là, nous n’avons pas hésité une seconde! Étant donné que nous avions vu ce que nous voulions voir sur Vancouver, nous prenons notre téléphone et appelons directement la compagnie Vancouver Whale Watching (basée à Richmond, à une trentaine de minutes au sud de Vancouver). Coup de chance il reste de la place pour la balade du jour en zodiac à 14h, nous réservons!

 

 

C’est donc super impatients que nous partons nous balader le matin dans le secteur de North Vancouver, après bien sur avoir avalé notre petit déjeuner au Starbuck.

Nous décidons d’aller découvrir le Mont Seymour, manque de chance, le ciel est tellement gris et les nuages tellement bas que nous faisons la route pour rien. Une fois au sommet nous sommes en plein milieu des nuages.

 

 

Nous tentons par la suite Deep Cove un peu plus bas, un petit village de pêcheur très mignon ou il est possible de faire du canoë et du paddle. Mais le temps grisonnant du jour, gâche un peu le décor du fjord, dommage!

Nous décidons donc de partir directement à Richmond afin de découvrir le coin avant notre sortie en mer, et belle surprise c’est vraiment très charmant! Richmond est un village de pêcheurs, son port est entouré de restaurants et petit commerces très mignons. Coup de chance, le soleil semble percé à travers quelques nuages.

 

 

 

 

 

Nous en profitons pour faire quelques boutiques et là nouvelle surprise, on se rend compte que tout les petits souvenirs qu’on pouvait trouver à Vancouver sont beaucoup moins chère. Nous trouvons de plus des magnettes et T-shirt qui n’étaient pas à Vancouver. On en profite donc pour acheter quelques derniers souvenirs.

L’heure du whale watching arrive et pour découvrir la très belle surprise à laquelle nous avons eu le droit nous te donnons rendez-vous ici. (Nous avons réalisé un article dédié à cette activité qui se compose de 3 parties : Ou voir les cétacés dans l’ouest canadien?/ Notre sortie à Victoria / Notre sortie à Richmond).

 

 

Comme tu as pu le lire dans l’article dédié au whale watching, les orques étaient belle et bien au rendez-vous! Ce fut juste extra! Commercer ce voyage en rencontrant une baleine à bosser à même pas 1m de nous et le terminer en croisant la route des orques, mammifères qui nous fascinent tellement! Nous ne remercierons jamais assez Mère Nature pour ce si beau cadeau! Des souvenirs tels que ceux là, restent bien entendu gravés à vie!
C’est sur ce merveilleux point final que nous retournons à Vancouver pour notre dernière soirée. Nous décidons de partir dîner du coté de Gastown et pour terminer encore plus en beauté, nous sommes tombés au hasard sur le meilleur restaurant du séjour: Peckinpah

Nous prenons chacun un demi barbecue ribbs accompagnés de frites, nous n’avions jamais mangé un barbecue ribbs aussi tendres! Un vrai délice! Niveau dessert, nous choisissons le plat du jour à savoir: mini beignets aromatisés au bourbon/café accompagné d’un filet de caramel et autant dire que nos papilles s’en souviennent encore! Il faut vraiment découvrir ce restaurant lors de ton passage à Vancouver!

A la sortie du restaurant, il pleut, nous rentrons donc à l’hôtel à pied, sous la pluie. Il nous faut à présent préparer nos valises et autant dire qu’on a pas mal joué à tétris pour tout faire rentrer.

 

 

 

Jeudi 23 juin 2013

 

L’ouest canadien c’est terminé! C’est donc vers 6h30 que nous prenons la route pour l’aéroport de Vancouver (afin d’éviter les bouchons). Nous rendons notre voiture de location chez Avis aéroport, avec tout de même un pincement au coeur. Ce véhicule nous aura fait parcourir 4520km à travers l’ouest canadien (et dire que quand on l’a récupéré il n’y avait que 80km au compteur ^^).

Nous arrivons dans le hall de l’aéroport il est 7h30, notre vol doit décoller à 13h15 et là… Surprise! Notre avion ne décollera qu’à 19h30 à cause de retards… Merci Air Transat! Autant te dire que nous connaissons à présent l’aéroport de Vancouver par coeur mais bon, ce sont les aléas du voyage! Nous sommes donc restés 12h à l’aéroport suivi d’un vol de 9h20, juste interminable!

C’est le coeur très lourd que nous quittons donc ce pays grandiose ou Mère Nature est reine! Un pays ou nous avons jusqu’à ce jour, vu, et vécu les plus belles choses de notre vie! Un pays qui restera dans notre coeur! On se dit une chose à ce moment là:

 

Canada nous reviendrons!

 

 

Bilan sur cette dernière étape

 

Vancouver est une ville qui mérite vraiment le détour! Nous avons eu un gros coup de coeur pour ce lieu ou se mélange nature et building! Sache cependant que 2 jours sont largement suffisant pour visiter cette ville.
Tu connais à présent, l’ensemble des étapes détaillées sur notre road-trip de l’ouest canadien. Nous espérons que tout ces articles puissent t’aider, si tu souhaitent à l’avenir te rendre sur place.
Nous avons vraiment essayé d’être les plus sincères possible sur tout ce que nous avons rédigé afin de te faire découvrir les choses comme si tu y étais!

 

En attendant sache juste une chose: l’ouest canadien est à vivre au moins une fois dans sa vie!

#ExplorezSansFin

 

 

 
 

Autres articles à découvrir :

Laisser un commentaire