Astuces et Compagnie

Trousse à pharmacie en Voyage

 

Partant en Mongolie le 2 juillet 2017, nous nous sommes dit pourquoi pas faire un article sur le sujet ! La trousse à pharmacie en voyage, peut, en fonction des moments, se révéler être très utile (surtout lorsque l’on se rend dans un pays qui n’a pas d’équivalence en médocs avec notre propre pays). Son contenu, pourra, en fonction de la destination sélectionnée, être différent. Elle sera par exemple beaucoup moins rempli dans un pays européen que dans un pays africain ou asiatique.

 

Avant toutes choses, il est primordial de se renseigner sur le pays ou tu te rendras en se posant les questions suivantes :

 

  • L’eau est elle potable partout ?
  • Y a t il une alimentation particulière qui pourrait engendrer des troubles intestinaux ?
  • Des animaux qui pourraient provoquer certaines piqures ?
  • Mes activités sur place peuvent elles provoquer des courbatures, voir des inflammations musculaires ?
  • Puis je souffrir de la chaleur ou à l’inverse du froid ?

 

 

Voici, à nos yeux, la trousse à pharmacie idéale, principalement lorsqu’on part dans un pays lointain complètement différent du notre.

 

 

 

Commençons par la base

 

  • Le Doliprane 1000 : l’incontournable, pour les maux de tête et la fièvre.

 

  • Des pansements classiques et pour les ampoules : ne néglige pas ceux pour les ampoules car crois nous, si cette dernière survient, tu sera beaucoup plus à l’aise pour marcher avec (surtout si tu as beaucoup de randonnées au programme).

 

  • Du sérum physiologique pour soulager et nettoyer les yeux secs

 

  • Des compresses et bandages en cas de bobo un peu plus gros (sans oublier le petit ciseau et l’adhésif qui vont avec)

 

  • Un désinfectant classique sous forme de spray

 

  • Une solution nasale type Stérimar pour soulager le nez bouché

 

  • Un solution bucale pour faire des bains de bouche en cas d’inflammation des gencives (et ça, ça peut faire très mal…)

 

  • Un spray contre les maux de gorges

 

  • Du Cicatril, petite pommade pour cicatriser les petites plaies ou une peau irritée

 

  • De la Biafine, en cas de brulure

 

  • Du Smectalia en cas de diarrhée

 

  • Du Spasfon contre les troubles intestinaux

 

  • Un coupe ongle. On l’oublie assez souvent celui là, pourtant il peut s’avérer être très utile pour couper un ongle qui ne pousse pas dans le bon sens par exemple.

 

  • Une pince à épilée, idéale pour retirer une écharde ou autre.

 

Tout les éléments indiqués ci-dessus peuvent être récupérer en pharmacie sans ordonnance mais le mieux est tout de même de se les faire prescrire par son médecin histoire d’être remboursé le plus possible par la Sécurité Sociale.

 

 

 

 

Passons à présent aux médicaments avec ordonnance qui pourront sauver ton séjour

 

  • Le Vogalene contre le vomissement

 

  • L’Amoxicilline, ce dernier est un antibiotique à spectre élargi, c’est à dire qu’il est actif sur un plus grand nombre de bactéries. Il est utilisé dans le traitement de diverses maladies infectieuses notamment celles des poumons, des bronches, du nez, de la gorge, des oreilles, de l’appareil digestif ou urinaire, des voies génitales, des gencives et des dents. Lorsqu’on voyage loin, il est à nos yeux indispensable !

 

  • L’Imodium : soulage les diarrhée rapidement et répare la flore intestinale

 

  • L’Artotec : anti-inflammatoire, décontractant musculaire, pansement d’estomac

 

  • Le Fosfomycine : pour les femmes contre la cystite (un indispensable, car une cystite non soignée peut faire des ravages)

 

 

 

 

Et contre les piqûres d’insecte ?

 

  • L’Aspivenin : très utile pour retirer le dard d’une abeille, le venin d’un serpent etc

 

  • Du Célestamine : c’est un antihistaminique

 

  • La crochet à tique : beaucoup font l’impasse dessus et pourtant il est à nos yeux essentielle pour éviter certaines complications. Les tiques sont des animaux minuscules mais qu’ils ne faut pas sous estimer. On les retrouvent souvent sur les animaux mais aussi dans les forêts, les hautes herbes, à la campagne etc. Les tiques peuvent transmettre à l’homme la malade de Lyme (cette dernière attaque la peau, les articulations mais aussi le système nerveux). Pour éviter tout risque de contamination, la tique doit être décrochée à l’aide du crochet dans les 48h. La pince à tique se vend en pharmacie pour quelques euros, n’hésite pas à demander comment l’utiliser. Il faut savoir qu’une tique ne s’arrache pas car dans ce cas, la tête reste alors sous la peau, ce qui peut provoquer des quistes. Il faut prendre la pince, insérer la partie de la tique qui dépasse de la peau dans le crochet et faire comme si on dévissait une visse en tournant jusqu’à la sortie totale de la tique.

 

 

Se protéger des conditions climatiques difficiles ?

 

  • Une bonne crème solaire pour éviter les coups de soleil

 

  • Une couverture de survie : pratique, elle se range partout sans encombre et coute trois fois rien ! Elle te sera utile contre les fortes chaleurs, le froid intense, l’humidité, la pluie et le vent.

 

 

 

Au cas par cas avant de conclure

 

  • Les comprimés Aquatabs pour purifier l’eau afin qu’elle devienne potable.

 

  • Si tu randonnes en altitude, n’hésite pas à en parler à ton médecin. En fonction de ton état, il pourrait te donner des médocs contre le mal des montagnes.

 

  • Vérifie que tu sois bien à jour dans tes vaccins et renseigne toi sur le pays ou tu te rends : y a t il des vaccins recommandés à faire ?

 

  • Stresser en avion ? Demande à ton médecin qu’il te prescrive un calmant le temps du vol

 

 

Conclusion

 

Voici pour nous la trousse à pharmacie idéale ! Si d’après toi on oublie quelques chose, n’hésite pas à nous l’indiquer en commentaire, nous le rajouterons dans cet article 😉 Bien sur, il s’agit d’une trousse la plus complète qui soi, tu n’auras pas forcément besoin de tout ce que nous avons mentionné, tout dépendra du pays ou tu te rendras. Sache cependant, si tu prends l’avion, qu’il est vivement recommandé de garder avec toi les boites des médicaments (bien que ça prenne de la place…) ainsi que les ordonnances. Sans ces dernières, lors des contrôles de sécurité, il est possible que l’on te demande de tout jeter. Avant chaque voyage, il est recommandé d’aller voir son médecin pour faire un point santé et ainsi partir sereinement 🙂

 

 

Autres articles à découvrir :

2 réflexions au sujet de « Trousse à pharmacie en Voyage »

Laisser un commentaire