Pérou

Randonnée à la Lagune 69

C’est LA randonnée qu’on ne voulait louper pour rien au monde ! Faut dire qu’avant notre départ on en avait vu des photos sur ce lieu, toutes aussi dingues les unes que les autres ! Nous qui sommes amoureux des lacs de montagnes, c’était sur qu’on allait vibrer !

Ici le niveau monte d’un cran par rapport à nos deux premières randonnées d’acclimatation (la Lagune Wilcacocha et le Glacier Pastoruri). Alors oui cette lagune se situe moins haut par rapport au glacier Pastoruri fait la veille par exemple (4600m la lagune et 5050m le glacier) mais ici tout se fait à pied et la randonnée est physique, notamment la dernière montée. C’est donc au bout de notre 4ème jour de trip que nous avons tenté l’expérience, après avoir passé une première journée à nous acclimater à Huaraz (3090m) et deux autres journées à faire les randonnées citées au dessus, qui sont beaucoup plus simples. Nous tenions à faire une acclimatation progressive, histoire de ne pas aller trop vite, et pour ainsi mettre toutes les chances de notre coté pour ne pas choper ce fameux mal des montagnes.

Nous avons réservé cette excursion avec l’agence Quechuandes qui s’est chargée par la suite de contacter une compagnie touristique de bus qui propose cette sortie à la journée. Au niveau du prix nous avons payé S/ 35 par personne (environ 10€).

Notre guide est donc venu nous chercher en bus à 5h30 du matin devant notre hôtel à Huaraz. Et oui 5h30, tu as bien lu ! Tu dois surement te demander pourquoi si tôt : tout simplement car le début de la randonnée se situe à 2h30 de route de la ville. Au Pérou, on s’est toujours levés très tôt pour nos différentes randos et treks ^^ Si tu comptes faire le même genre de trip que nous, ne t’attends donc pas à faire la grasse matinée souvent 😛

A 5h30 du mat' dans le bus

Nous prenons la route en direction de Yungay et traversons la partie nord de la Vallée Huaylas. Dans le bus, la plupart des personnes sont toutes entrain de dormir, il faut dire que c’est un bon moyen pour terminer sa nuit ^^

Nous faisons une première pause dans un restaurant local ou nous prenons un bon petit déjeuner bien complet, histoire d’être d’attaque pour la randonnée qui nous attend.

Par la suite, nous entrons dans le Parc National de Huascaran (pour consulter les tarifs clique ici) et faisons un arrêt photo à la Lagune Llanganuco (3860m). La randonnée n’a même pas commencé que nous sommes déjà totalement sous le charme du décors qui s’offre à nous. Le soleil est de plus présent, quoi demander de plus ^^

Nous reprenons la route direction Cebollapampa, et nous voici au point de départ de la randonnée pour atteindre la fameuse Lagune 69, il est 9h. Nous commençons donc à 3890m et nous devons nous rendre à 4600m. Avant de partir, le guide nous informe que nous devons être revenus à 15h ici même au point de départ, pour repartir sur Huaraz. Nous avons bien entendu avec nous 3L d’eau et un bon pique nique pour manger une fois là-haut.

La randonnée débute par une courte descente en forêt, avant de laisser place à une jolie clairière ou tout est plat, au milieu des montagnes et ou de nombreux bovins se baladent en total liberté.

A titre d'info, la lagune se trouve au pied de la montagne enneigée
Ca commence à monter doucement

Au cours de la première montée on croise quelques cascades très jolies, dont une qui se jette d’assez haut. Plus nous prenons de la hauteur et plus les paysages sont beaux. A ce moment là, nous n’éprouvons pas vraiment de grandes difficultés : ça monte, certes, mais ce n’est pas non plus très difficile à nos yeux.

Au bout d’une bonne heure et demi, après cette première montée nous arrivons dans une nouvelle zone de plat. Sur le coup nous pensons que nous ne sommes plus très loin et la surprise… 

Il nous reste encore 1h de marche ! Fausse joie ! Haha ! En arrivant à cet endroit, nous sommes tout de même surpris car beaucoup nous avait dit que cette randonnée était très dure et jusqu’à ce point nous n’avons pas souffert plus que ça… Il y a donc deux solutions : soit nous sommes très bons, soit le plus dur arrive ! Bien entendu, il s’agit de la deuxième solution, et ça on allait pas tarder à le découvrir ^^ Nous traversons donc cette nouvelle zone de plat au milieu de ces immenses montagnes ou on se sent vraiment tout petits, le cadre est grandiose !

Et c’est maintenant que le plus dure commence, on se retrouve face à une nouvelle montée et cette dernière n’a franchement pas la même tronche que la montée précédente… Elle est beaucoup plus raide ! Lorsque l’on commence cette deuxième ascension on ne voit même plus la montagne enneigé qu’on voyait depuis le début, cette dernière est caché derrière la partie que l’on doit monter. Il n’y aura pas de photos de cet endroit car étant dans l’effort, nous n’avons pas voulu nous arrêter pour ne pas casser notre rythme.

On mettra une bonne heure pour arriver tout là-haut, et autant dire que le souffle se faisait de plus en plus rare en montant. On a cru plus d’une fois y perdre nos poumons 😛 On en voyait plus le bout ! Sans oublier le petit moment déprimant ou tu vois au loin deux, trois hommes minuscules et là tu te dis : « Ok j’ai encore tout ça à grimper » ! Il faut savoir aussi que par moment l’altitude peut jouer des tours sur la distance à parcourir, c’est à dire que cette dernière te donne l’impression que tout est toujours loin alors qu’en réalité pas vraiment.

C’est donc à bout de souffle que nous finissons petit à petit par apercevoir ce bleu azur au loin et la place au spectacle ! Bienvenue à la Lagune 69 les amis !

 

On y est arrivés ! Nous voici donc à 4600m et à part le souffle qui se faisait rare dans l’effort nous n’avons aucun mal des montagnes ! Nous sommes aux anges ! On va maintenant, après l’effort, pourvoir manger un bout et profiter de ce magnifique endroit pendant une bonne heure. Au total nous aurons mis 2h45 pour monter là-haut et en moyenne la plupart des personnes mette 3h. Nous sommes vraiment fiers de nous à ce moment là ! Ce cadre mérite tellement tout les efforts fournis dans la montée ! Nous sommes ici au pied de l’imposant Mont Chacraraju qui culmine à 6108m d’altitude ! Tellement impressionnant de le voir aussi proche ! 

Lors de notre arrivée, il y a très peu de monde présent là-haut et tout est d’un calme olympien. C’est tellement énorme d’avoir ce cadre quasi rien que pour nous ! Cette rando a beau avoir du succès auprès des randonneurs, il faut dire qu’au cours du chemin nous ne nous sommes absolument pas sentis envahit, loin de la, car on était souvent seul au monde !

Au bout d’une bonne heure sur place, le temps est venu de redescendre. Autant dire qu’on aurait aimé ne jamais quitter cet endroit des plus magnifiques ! La Lagune 69 est de loin la plus belle lagune de montagne que nous ayons pu voir au cours de l’ensemble de nos voyages jusqu’à ce jour ! On l’a même préféré à tout les lacs que nous avions pu voir lors de notre voyage dans l’ouest canadien en juin 2016 (et pourtant, à l’époque, le Canada avait mis la barre très haute !).

Lorsque l’on débute la redescente, on commence à croiser pas mal de monde qui arrive, faut croire que nous repartons au bon moment 🙂 On profite du coup du chemin du retour pour faire des photos dans la fameuses montée ou l’on était en plein effort deux heures auparavant et que dire des paysages… Pfiou, c’est juste fou !

Au loin on aperçoit une autre lagune au creu de la montagne

Nous mettons 2h pour redescendre et pour revenir dans la clairière du début. Nous avons des étoiles plein les yeux. Cette randonnée était complètement dingue !

Nous arrivons sur le parking à 15h15. Nous sommes dans les temps à 15min près et nous sommes les deuxièmes du groupe de 30 a être arrivés, notre rythme n’était donc pas mauvais ! ^^ Au loin, à travers les arbres, nous pouvons apercevoir la Lagune Llanganuco, vue le matin avant de commencer la randonnée.

Bilan sur cette randonnée

 

 

A ne louper pour rien au monde ! C’était au delà de toutes nos espérances ! Même si elle est difficile sur la dernière montée, cela vaut vraiment le coup de tenter l’aventure car la récompense à l’arrivée est juste exceptionnelle !

Ne pas oublier de quoi manger, boire (3L) et de la crème solaire avec casquette ou bonnet (même avec de la protection 50, Joh avait le nez tout rouge en fin de journée et Max était bien rouge sur les joues).

Il est à nos yeux important de faire minimum une randonnée d’acclimatation avant de se lancer sur cette randonnée qui reste dans l’ensemble très physique.

Autres articles à découvrir :

2 réflexions au sujet de « Randonnée à la Lagune 69 »

  1. Bravo d’avoir tenu jusqu’au bout ça en valait la peine ! Les photos sont vraiment incroyables merci pour le partage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.