Mongolie

Présentation de notre expédition en Mongolie

 

Il est grand temps de te présenter cet incroyable voyage ou plutôt expédition qui nous attend pour l’été 2017!
 
Après notre splendide road-trip de 3 semaines dans l’ouest canadien en juin 2016, nous voulions impérativement 3 choses pour notre futur grand voyage:

 

  • Couper avec la culture occidentale

 

  • Sortir de notre zone de confort

 

  • Être en terre inconnu

 
C’est lorsque nous avons découvert le site d’Osm’oz voyages en nous renseignant sur la Laponie finlandaise (voyage à venir en mars 2017) que nous sommes tombés sur ce pays, que l’agence propose également : la Mongolie! Dans un premier temps, nous étions curieux de découvrir à quoi pouvait ressembler un voyage dans ce pays car il est vrai que ce n’est vraiment pas tout les jours qu’on se dit: « Tiens et si on partait en Mongolie? ». En étudiant les différents parcours proposés, un est sorti du lot!

 

 

Nous nous sommes empressés de regarder dans la foulée les deux épisodes de « Rendez vous en terre inconnu » qui ont été tourné en ce lieu: le premier avec Bruno Solo à la rencontre des peuples nomades de la steppe en Mongolie centrale, le deuxième avec Virginie Efira chez les Tsaatan, peuple d’éleveurs de rennes, en Mongolie du Nord… Que dire, ce fut le coup de coeur! A ce moment là on en était sur, la Mongolie serait notre prochain grand voyage!

 

Ce pays se situe en Asie Centrale entre la Sibérie russe et la Chine. Aussi grande que l’Europe occidentale, la Mongolie offre des paysages à la fois variés et grandioses : steppe, forêt de montagne, steppe de montagne, grands lacs et désert, caractérisent principalement cet endroit de la planète. C’est le pays le plus élevé au monde puisque son altitude moyenne atteint les 1580m.

 

Sa capitale, Oulan-Bator, ou se mélange traditions nomades et société moderne, possède plus d’un million d’habitants. La majorité de la population se concentre d’ailleurs à cet endroit car la Mongolie est le pays qui possède la plus faible densité de population au monde, seulement 2 habitants au km carré en moyenne.

 

C’est donc, à nouveau avec l’agence Osm’oz Voyages, que nous partirons 3 semaines pour une véritable expédition sur ces terres. Trois semaines ou nous serons totalement coupés de notre monde pour vivre une véritable expérience humaine! Les téléphones, le WiFi et le réseau laisseront place à la nature et la liberté. Notre groupe se composera au maximum de 10 personnes.
A l’inverse des précédents voyages, nous ne partirons pas avec une valise mais belle et bien en mode « backpackers » (sac à dos), ce qui pour nous est une première! Autre nouveauté, nous serons pendant toute la durée du séjour, accompagnés d’un guide local.

 

 

Ce qui nous attends dans les grandes lignes !

 

Nous avons sélectionné un itinéraire qui nous permettra de découvrir les 3 régions phares de la Mongolie:

 

Le Khuvsgul, au nord

 

 

 

l’Arkhangai, en Mongolie Centrale

 

 

 

le Gobi avec son célèbre désert au sud

 

 

 

Ce parcours nous permettra de passer par différent type de transport :

 

  • 3 vols intérieurs pour minimiser le temps sur la route (avec une compagnie aérienne locale)
  • Mini van russe ou minibus
  • 9 journées de randonnées à cheval, dont 2 jours en yak carting dans le Khuvsgul
  • Une randonnée chamelière dans le désert de Gobi
  • Randonnées pédestres

 
Concernant les hébergements :

 

  • Hôtel de confort simple dans la capitale Oulan Bator (lieu d’arrivée et de départ)
  • Camps de yourt
  • Tente
  • 10 nuits en famille nomade pour une meilleure compréhension de la culture Mongole, sous yourte

 

 

Voici à présent, les différentes étapes de cette expédition :

 

 

 Jour 1 : Départ

 

Dimanche 2 juillet 2017 avec la compagnie nationale russe: Aeroflot Russian Airline ou nous effectuerons:

 

-Paris/Moscou (capitale de la Russie) en 3h30

-Escale de 2h40 à Moscou

-Moscou/Oulan Bator (capitale de la Mongolie) en 6h

 

 

 

Jour 2 : Découverte de la capitale mongole (point 1 sur la carte)

 

Visite du musée nationale

Balade dans le centre ville : Découverte de la place centrale Gengis Khan et du parlement.

Spectacle traditionnel mongole au Tumen Ekh : danses folkloriques, contorsion et Khoomi (le chant diphonique).

Nuit dans un hôtel de confort simple à Oulan Bator

Déjeuner au restaurant – Dîner libre

 

 

 

Jour 3 à 5 : A cheval sur les berges du lac Khövsgöl

 

Jour 3 : (point 2 et 3 sur la carte)
 

Vol pour Mörön, la capitale de la Province du Khövsgöl (750km en 1h15)

Trajet Mörön / Alag Tsar (130km, 3h de route)

Arrivée au lac Khövsgöl, une des merveilles naturelles du monde. Ce lac fait 2760 km2 et est entouré d’une douzaine de sommets culminant à plus de 2000 mètres d’altitude et recouverts de forêts de pins et de luxuriantes prairies où broutent les yacks et les chevaux!

Direction l’est et les verts vallons d’Alag Tsar où nous prendrons nos quartiers dans un petit camp de yourtes.

Déjeuner préparer par l’équipe – Dîner au camp d’Alag Tsar

 

Jour 4 :(point 3 sur la carte)
 
Accompagnés d’éleveurs locaux et de leurs yacks nous partirons pour deux journées en randonnée à cheval, dans les vallées arborées d’Alag Tsar.

Découverte de cette terre de nomadisme

En soirée, montage de la yourte avec les éleveurs ou nous passerons la nuit.

Petit déjeuner à l’hôtel à Oulan Bator – Déjeuner pique-nique préparé par le camp – Dîner préparé par l’équipe

 

Jour 5 : (point 3 sur la carte)
 
Journée randonnée à cheval retour au camp D’Alag Tsar

Nuit en yourte au camp d’Alag Tsar

Petit déjeuner et déjeuner préparés par l’équipe – Dîner au camp d’Alag Tsar

 

 

 

Jour 6 : Les steppes sauvages du nord (point 4 et 5 sur la carte)
 
Trajet Alag Tsar/Mörön  (130km, 3h de route)

Visite du site des stèles de cervidés à Uushigiin Övör

Arrêt à Mörön pour faire des provisions de nourriture fraîche au marché

Trajet Mörön/Shine Ider (130km, 3h de route)

Route vers le centre : la piste passe par plusieurs cols et s’enfonce dans des vallées perdues où les paysages évoluent rapidement. L’altitude atteint et dépasse les 2000 mètres au passage des cols. Les paysages sont de plus en plus beaux, et les arrêts photos seront d’autant plus nombreux.

Arrivé chez une famille nomade ou nous passerons la nuit en yourte.

Petit déjeuner au Camp d’Alag Tsar – Déjeuner pique nique préparé par le camp – Dîner préparé par la famille

 

 

 

Jour 7 et 8 : le grand lac blanc de l’Arkhangai

 

Jour 7 : (point 6 sur la carte)
 
Trajet Shine Ider/Parc national de Terkhiin Tsagaan (180km, 6h de route)

Ce lac se situe à une altitude de 2060 mètres au dessus du niveau de la mer. Ce lac, surnommé « Le grand lac blanc » ainsi que la région volcanique qui l’entoure, est le point phare de la province de l’Arkhangai. Ses eaux étant très riches en poissons, ceux qui le souhaitent auront la possibilité de pêcher.

Arrivé dans une une petite guesthouse familiale, ou nous passerons les 2 nuits à venir sous la yourte, sur les berges du lac de Terkhiin Tsagaan.

Petit déjeuner et déjeuner préparés par l’équipe – Dîner préparé par la famille

 

Jour 8 : (point 6 sur la carte)
 
En compagnie de notre hôte, nous partirons en randonnée équestre sur les berges du lac. Nous prendrons la direction du Sud-Est où le volcan de Khorgo culmine à 2240 mètres.

Nous laisserons nos montures pour une ascension facile du volcan. Depuis son sommet la vue est splendide sur le lac et ses environs. A proximité du volcan, d’impressionnantes coulées de lave forment un paysage original et encore différent de ceux traversés jusque là.

Nuit sous la yourte chez l’habitant sur les berges du lac de Terkhiin Tsagaan.

Petit déjeuner préparé par l’équipe – Déjeuner et dîner préparés par la famille

 

 

 

Jour 9 : Bains chauds dans les sources de Tsenkher (point 7 et 8 sur la carte)
 
Trajet Parc national de Terkhiin Tsagaan/Tsetserleg (160km, 4h de route)

Arrêt à Tsetserleg, petite bourgade charmante lovée dans les montagnes de mélèzes. Réapprovisionnement au marché local et visite du musée de Zayan Gegeen.

Trajet Tsetserleg/Sources chaudes de Tsenkher (40km, 1h de route)

Arrivée aux sources chaudes de Tsenkher, où nous pourrons nous prélasser dans les bains d’eau chaude du camp.

Nuit au camp de yourtes de Shiveet Mankhan

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner: dans un restaurant local – Dîner: dans le camp de yourtes de Shiveet Mankhan

 

 

 

Jour 10 et 11 : Randonnée équestre dans le Khangai

 

Jour 10 : (point 9 sur la carte)

 

Route des Sources chaudes de Tsenkher, vers le Monastère de Tövkhön

Nous quitterons les sources chaudes de Tsenkher et débuterons une randonnée à cheval itinérante de 3 jours à travers la chaîne du bas Khangai

Nous atteindrons la rivière Tsetserleg pour le déjeuner en passant par une longue vallée

Longue pause déjeuner sur les berges avec possibilité de baignade

Nous remonterons le lit de la rivière à cheval

Nous installerons notre campement sur les berges (nuit sous tente)

Petit déjeuner: dans le camp de yourtes de Shiveet Mankhan – Déjeuner: Pique-nique préparé par le camp – Dîner: Préparé par l’équipe

 

Jour 11 : (point 9 sur la carte)

 

Chevauchée le long d’une vallée où de nombreux éleveurs ont élu domicile. Nous arriverons au pied de la colline d’Öndör Shireet.

Nous déjeunerons à proximité des hivernages des nomades, et pourrons observer des pétroglyphes datant de l’âge de bronze dans les environs.

Excursion au monastère de Tövkhön. Au sommet de la colline d’Öndör Ulaan, que nous ne pourrons atteindre qu’à pied, nous découvrirons l’hermitage de Tövkhön où Zanabazar, le premier chef religieux de Mongolie, qui composa l’alphabet Soyombo.

Depuis ce monastère situé à 2 312 mètres d’altitude, nous aurons un magnifique panorama sur toute la chaîne du Khangaï. Nous prendrons notre pique-nique dans un cadre d’exception, la vallée de l’Orkhon s’étendant à nos pieds.

Trajet Monastère de Tövkhön/Vallée de l’Orkhon (42km, 1h15 de route)

Nuit sous tente

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner: Préparé par l’équipe – Dîner: Préparé par l’équipe

 

 

 

Jour 12 à 14 : Séjour équestre chez les nomades

 

Jour 12 : (point 10 sur la carte)

 

Nous parcourrons un chemin très vallonné avant de rejoindre la rivière Orkhon et ses canyons. Nous la traversons au lieu-dit d’Ongotstoin Guur et atteindrons la vallée de l’Orkhon avec ses troupeaux et ses yourtes par centaines.

Nous chevaucherons sur un sentier jonché de pierres volcaniques, la vallée se situant dans une ancienne région de volcans.

Nous passerons la nuit en yourte chez une famille nomade

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner: Préparé par l’équipe – Dîner: préparé par la famille

 

Jour 13 : (point 10 sur la carte)

 

Nous partirons pour une randonnée à cheval le long de la vallée de l’Orkhon, depuis le campement nomade jusqu’aux chutes de l’Orkhon.

Visite des chutes d’Ulaan Tsutgalan Ces dernières de 16 mètres se sont formées il y a 20 000 ans à la suite d’une combinaison unique de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques.

Nous passerons la nuit en yourte chez une famille nomade

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner: Préparé par l’équipe – Dîner: préparé par la famille

 

Jour 14 : (point 10 sur la carte)

 

Nous partirons pour une randonnée à cheval jusqu’aux sources chaudes de Mogoit.

Bain dans les bassins aménagés des sources chaudes de Mogoit. Ces sources ont une température comprise entre 48 et 75°C

Nous passerons la nuit en yourte chez une famille nomade

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner: Préparé par l’équipe – Dîner: Barbecue Mongol « Khorkhog »

 

 

 

 Jour 15 : Ancienne capitale et mini Gobi (point 11 et 12 sur la carte)

 

Trajet Vallée de l’Orkhon/Karakorum (130km, 3h30 de route)

Kharkhorin, l’ancienne capitale des Mongols. La cité légendaire de Gengis Khan a été fondée en 1220 et fût l’une des ville-étapes de la route de la soie. C’est à partir de cette ville que l’empire mongol a été gouverné jusqu’à ce que Kublai Khan installe la capitale à Pékin. Aujourd’hui, il ne reste que quelques vestiges de la capitale que nous irons voir.

Visite du magnifique monastère d’Erdene Zuu, construit en 1586 par un prince nomade. Les bâtiments, d’inspiration chinoise et tibétaine, sont entourés de 108 stupas sacrés.

Visite du musée « Karakorum »

Trajet Karakorum/Khögnö Khan (110km, 1h30 de route)

Arrivée aux splendides formations rocheuses de Khogno Khan.

Découverte du parc: steppes semi-désertiques, taiga, formations rocheuses impressionnantes, fracture de sable longue de 80 km caractérisent. Cette région aride est surnommé «le mini Gobi».

Nuit à l’Eden Camp

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner: Dans un restaurant local – Dîner: A l’Eden camp

 

 

 

 Jour 16 : Observation des chevaux de Przewalski (point 13 sur la carte)

 

Trajet Khögnö Khan/Parc national de Khustai (210km, 3h30 de route)

Randonnée à cheval jusqu’au monastère d’Erdene Khamba. Le « Monastère du Moine Erdene » date du XVII° siècle et fût construit dans la montagne par Zanabazar, en l’honneur de son professeur, le moine Erdene.

Route pour la réserve de Khustai qui abrite les chevaux sauvages de Przewalski (Takhi). Le crépuscule est le meilleur moment pour les observer (les Takhi). Aux aguets, nous partirons nous promener près du lieu où ils viennent s’abreuver et où nous pourrons les observer sans crainte de les déranger.

Nuit en yourte chez l’habitant

Petit déjeuner: A l’Eden camp – Déjeuner: Pique-nique préparé par le camp – Dîner: préparé par la famille

 

 

 

Jour 17 : le désert de Gobi et ses trois  belles (point 14, 15 et 16 sur la carte)

 

Trajet Parc national de Khustai/Oulan Bator (130km, 2h30 de route)

Vol intérieur Oulan Bator/Dalanzadgad (650 km, 1h15)

Nous nous rendrons à l’aéroport d’Oulan Bator d’où nous nous envolerons pour le Gobi, et ses « trois belles », les trois sommets les plus élevés de cette partie de la chaîne du Gobi-Altai sont Baruun Saïkhan, « La Belle Occidentale » – Dund Saïkhan, «La Belle Centrale – Züün Saïkhan, «La Belle Orientale ». La plus haute des trois, 2815 mètres d’altitude.

Trajet Dalanzadgad/Bayanzag (100 km, 2h30 de route)

Visite des falaises de Bayanzag, mieux connues aujourd’hui sous le nom de « falaises enflammées », en raison de leur couleur teintée d’ocre et de rouge, où se trouve le « cimetière des dragons ». Ces falaises ainsi que les forêts de saxaouls qui les entourent, ont été les témoins d’une époque où la terre était encore peuplée de gigantesques créatures : les dinosaures. Le paléontologues, Roy Andrews Chapman fût le premier à y découvrir en 1922 des os et des œufs de dinosaures que nous pouvons observer aujourd’hui dans le musée d’histoire naturelle à Oulan Bator et dans de nombreux autres musées de part le monde.

Nuit en yourte au camp Gobi Tour

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner: Préparé par l’équipe – Dîner: Au Camp Gobi Tour

 

 

 

Jour 18 et 19 : Découverte des dunes de sables du de Khongor

 

Jour 18 :  (point 17 sur la carte)

 

Trajet Bayanzag/Dunes de khongor (130 km, 4h20 de route)

Nous nous rendrons vers l’Ouest du parc pour atteindre les dunes de sable de Khongor, « Sables Bai Clair », qui s’étendent en ceinture aux pieds des « Trois Belles ».

Visite des dunes de Khongor. Ces dunes sont les plus spectaculaires de Mongolie, elles s’étirent sur plus de 180 km de long et sur 20 km de large, et mesurent en moyenne 80 mètres de hauteur, la plus haute faisant 120 mètres. La vue sur le désert depuis leur sommet est tout à fait saisissante. De là, on peut entendre le son produit par les masses de sable en déplacement d’où le nom de « dunes chantantes ». Au delà des dunes, s’étend la steppe à perte de vue.

Nuit en yourte chez l’habitant

Petit déjeuner: Au Camp de yourtes Gobi Tour – Déjeuner: Pique-nique préparé par le camp – Dîner: préparé par la famille

 

Jour 19 : (point 17 sur la carte)

 

Randonnée à dos de chameau. Errer dans le désert du Gobi à dos de chameau est une expérience inoubliable. Cet animal nonchalant nous mènera à son allure sereine le long des dunes et de la rivière Khongor «Bai Clair», qui alterne entre sol et sous-sol tout au long de son cours.

Nous irons ainsi jusqu’à une petite oasis au pied des dunes où poussent quelques arbustes dont le saxaoul, très apprécié par les chameaux et considéré comme l’un des bois les plus précieux par les Mongols.

A pied, nous ferons l’ascension de l’une des dunes, d’où nous aurons un magnifique panorama sur le désert. Nous pourrons distinguer au loin les sommets des Trois Belles et en tendant l’oreille peut être entendrons-nous le chant des dunes.

Nuit en yourte chez l’habitant

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner: Préparé par l’équipe – Dîner: préparé par la famille

 

 

 

Jour 20 : Randonnée dans la région des canyons  (point 18 sur la carte)

 

Trajet Dunes de khongor/Canyon de dungenee (140km, 4h30 de route)

Nous prendrons la piste pour l’est des « Trois belles » et la région des canyons. Arrêt au canyon de Dungenee où nous quitterons notre véhicule et partirons pour une première randonnée magique le long de la rivière qui chemine entre d’immenses gorges.

Trajet Canyon de dungenee/Canyon de Yol (20 km, 1h de route)

Randonnée dans le canyon de Yol, le canyon aux gypaètes barbus où nous marcherons dans le fond du canyon, recouvert d’un manteau de glace éternelle. Ce dernier est tellement encaissé que les rayons du soleil ne parviennent qu’à partir du mois d’Août à faire fondre la glace qui, le reste de l’année, envahit le canyon.

Nuit en yourte chez l’habitant

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe -Déjeuner: Préparé par l’équipe – Dîner: préparé par la famille

 

 

 

Jour 21 : Vol retour pour la capitale Mongole (point 19 sur la carte)

 

Trajet Canyon de Yol/Dalanzadgad (40km, 45 min de route)

Vol intérieur Dalanzadgad/Oulan Bator (650km, 1h15)

Visite du monastère de Gandantegchinlen. Les moines se réunissent au monastère pour prier en matinée, et seront prêts à répondre à nos questions au Centre Bouddhiste de Mongolie.

Reste de la journée libre. Accompagnés de notre guide, nous parcourrons les magasins de la ville afin de faire nos derniers achats.

Nuit dans un hôtel de confort simple

Petit déjeuner: Préparé par l’équipe – Déjeuner et dîner libres.

 

 

 

 Jour 22 : Retour en France

 

Envol pour Paris, sur la compagnie régulière Aeroflot, via Moscou.
 

 

 

 Quelques informations supplémentaires :

 

 

Concernant les repas : Nous dégusterons une cuisine typique locale basée sur la viande et les produits laitiers (lait de chamelle, fromage fermenté…). Lors de nos arrêts dans la steppe, chez les familles nomades ou même le long des pistes dans de petits restaurants locaux (guanz), nous aurons l’occasion de goûter les plats traditionnels mongols: Buuz (boulettes cuites à la vapeur), Khuushuur (crêpes cuites au mouton), du bouillon de mouton avec des nouilles…

 

 

Concernant l’eau : elle ne nous sera jamais restreinte. En revanche, dans certaines régions ou l’eau est un élément rare, nous devrons utiliser le strict nécessaire pour notre toilette. En Mongolie, l’eau n’est pas potable, il nous faudra boire uniquement celle en bouteille capsulée, purifiée, de source ou minérale. On trouve de l’eau dans tout les restaurants et site touristiques cependant il faut veiller à ce que la bouteille vendue soit bien fermée hermétiquement. En dehors des hôtels et restaurants il faut éviter les glaçons. Une fois en dehors des villes, il faut des pastilles de purification d’eau.

 

 

Nos nuits en famille nomades : Nous serons accueillis chez la famille, qui nous invitera à boire le thé. Le dîner du soir se passera également avec la famille sous la yourte. Pour la nuit, des yourtes d’hôtes seront dressées dans le campement familial. Nous serons en moyenne 4 personnes par yourte. L’accueil est simple et chaleureux. Des douches sont parfois construites chez les familles, sinon, nous pourrons utiliser les douchettes de l’équipe.

 

 

Concernant la météo : La Mongolie jouit de plus de 260 jours d’ensoleillement par an, ce qui en fait donc un des pays les plus ensoleillés au monde. Toutefois c’est particulièrement en hiver où le ciel d’un bleu intense se conjugue avec un froid mordant. En été, les températures sont douce et le soleil présent les trois quart du temps. Il fait en général très chaud dans le désert de Gobi. Les meilleurs mois pour visiter la Mongolie sont Juin/Juillet/Août et Septembre.

 

 

Conditions d’entrée en Mongolie :

Un passeport valable plus de six mois après la date de votre retour.

Un visa obligatoire obtenu auprès du consulat de Mongolie (60€ pour un séjour de moins de 30 jours). Ce dernier doit être demandé au plus tôt 3 mois avant le départ.

 

 

Santé/Hygiène : Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre en Mongolie. Toutefois il est fortement conseillé de se faire vacciner contre le choléra, la fièvre jaune, la rage (pour les voyageurs en solitaire et les circuits aventureux), l’Encéphalite à tiques (pour la randonnée équestre dans le Khuvsgul en mai, juin et juillet), et les hépatites virales A et B. Il est également important, comme pour tout voyage, de vérifier la validité de vos vaccins diphtérie, tétanos, polio et typhoïde. Il est impératif de disposer d’une excellente assurance de type maladie/rapatriement couvrant la totalité du séjour en Mongolie. Pour plus de prudence, il convient de consulter son médecin avant le départ afin de partir en bonne santé. Les conditions d’hygiène sont très éloignées de notre confort moderne (carence d’eau chaude, absence de sanitaire…). Sur place il faut éviter la consommation d’aliments comme le poisson, la viande, la volaille, les œufs, le lait, insuffisamment cuits. Dans les grandes villes, les pharmacies sont généralement bien approvisionnées mais il n’est pas toujours facile d’identifier le médicament équivalent.

 

 

Les vols intérieurs : Ce sont des petits avions d’une cinquantaine de place. Le sac en soute ne doit pas dépasser les 10kg et 5kg en cabine.

 

 

Confort : La Mongolie n’est pas une destination de tout repos. Ouverte au tourisme depuis moins de 20 ans, elle manque encore d’infrastructures. La piste y est particulièrement difficile. De plus, bien qu’appréciable, le niveau de confort en « ger camp », sous les yourtes d’hôtes et en bivouac ne correspond pas à un 4 étoiles ! Passer ses vacances en Mongolie, c’est accepter de ne pas toujours trouver le confort moderne auquel nous sommes habitués au quotidien.

 

 

Monnaie : La monnaie est le Tögrög ou Tugrik (Abréviation : MNT). En dehors de la capitale on trouve très peu de banques. Les cartes bancaires (Visa, Mastercard et American Express) ne sont acceptées que dans les hôtels, restaurants et boutiques importantes de la capitale. En dehors de la capitale, elles ne seront d’aucune utilité.

 

 

Langue : Le Khalkha mongol est la langue officielle. Elle est d’origine Ouralo-altaïque comme le turc. Le russe est encore parlé par l’ancienne génération. L’usage de l’anglais est de plus en plus courant. L’alphabet utilisé depuis le début du XXème siècle est le cyrillique.

 

 

Décalage horaire par rapport à la France : En Eté: + 7 heures. En hiver: + 8 heures.

 

 

L’électricité : Les appareils électriques utilisés en Mongolie fonctionnent sur 220 volts. L’adaptateur n’est donc pas nécessaire. Par contre, lors des bivouacs et des périodes plus ou moins longues de route, nous nous trouverons loin de toute source d’électricité. Nous concernant nous aurons la possibilité, grâce à un adaptateur 12V, de recharger nos batteries sur l’allume cigare du véhicule. Pour tout appareils à charger (appareil photos, téléphone etc) il convient de prendre un chargeur solaire et plusieurs batteries et piles de rechange.

 

 

Courrie : Compte 3 semaines minimum pour une lettre ou une carte postale.

 

 

Mongolie le pays de l’imprévu : Pannes et crevaisons, modifications d’itinéraires pour des raisons climatiques, techniques ou pratiques, changement des horaires de vol intérieurs… sont des problèmes inhérents au voyage. En partant dans ce pays il faut savoir que l’itinéraire choisi peut à tout moment être modifié par les aléas du voyage. Pour passer un séjour inoubliable il faut à tout prix avoir une confiance aveugle en l’équipe d’encadrement, chauffeur et guide.

 

 

Certains d’entre vous nous dirons: « Pourquoi partir en juillet vu qu’en temps normal vous partez toujours hors vacances scolaires? » Nous avons décidé de sélectionner le mois de juillet car c’est en ce mois que se déroule la fameuse fête du Naadam! Inscrite en 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.
 
« Qu’est ce que la fête du Naadam? » Cette fête se déroule aux alentours du 10 juillet à la fois en ville et en province et se caractérise principalement par 3 sports: la lutte mongole, les courses de chevaux et le tir à l’arc.  Juillet est donc à nos yeux le mois par excellence pour découvrir ce pays et ses traditions. Il risque d’y avoir de l’animation dans la steppe! ^^

 

Tu connais à présent dans les moindres détails, ce périple extraordinaire qui nous attends en juillet prochain! Nous sommes ici, loin des « vacances détente grand luxe » et comme tu le sais, ce type de séjour réuni à 100% tout ce que l’on aime:

 

  • Des paysages incroyables: lacs, steppes, volcans, désert…

 

  • Des rencontres au plus proche des familles nomades

 

  • Une nouvelle culture

 

  • Le coté expédition/inconnu

 

  • Une aventure humaine

 

  • Sans oublier le coté solidaire! De nos jours, suite à des conditions de vie très difficiles, beaucoup de nomades se voient dans l’obligation d’abandonner la steppe pour se rendre à Oulan Bator, capitale qui possède dans ses alentours un grand nombre de bidonvilles. Pour la plupart, le passage de la vie nomade à la vie de sédentaire est un véritable choc! Ce type de voyage permet aussi de développer l’économie locale en aidant ces familles lors des nuits chez l’habitant. D’autant plus que pour les nomades, le voyageur est considéré comme une apparition de la Providence. Nous serons loin ici de tout tourisme de masse.

 

L’itinéraire ainsi que les informations supplémentaires communiqués dans cet article font partie de notre carnet de bord, transmis par l’agence Osm’oz Voyages.

 

Inutile de dire que l’impatience est à son maximum car ce voyage est avant tout, pour nous, une véritable expérience humaine hors du commun mais également un voyage initiatique. La Mongolie est un voyage à la fois dans le temps et dans l’espace!

 

 

 

Autres articles à découvrir :

Laisser un commentaire