Mexique

Péninsule du Yucatàn : à savoir avant le départ

 

Voici un article dit « pratique » afin de te donner toutes ces informations utiles à savoir, avant ton départ pour la Péninsule du Yucatàn au Mexique 🙂

 

 

Formalités administratives

 

Pour voyager au Mexique depuis la France, un simple passeport en cours de validité sur l’ensemble de ton voyage suffit. Nul besoin de visa, cependant dans l’avion on te fera remplir un papier (en guise de visa) qu’on te tamponnera une fois arrivé pour te laisser rentrer. Attention à ne surtout pas perdre ce papier car il te sera demandé de le représenter lorsque tu quitteras le pays.

Si tu envisages une escale aux USA avant ou après, n’oublie pas de faire ton ESTA.

Concernant la location de voiture, ton permis de conduire français suffit. Nous te conseillons cependant d’avoir également un permis international si tu loues une voitures car certains loueurs peuvent le demander (il est gratuit, est valable 3ans et s’obtient rapidement en préfecture).

 

 

 

 

Point Santé

 

Nous concernant nous sommes partis avec nos vaccins de base à jour. Pour les longs séjours ou séjours répétés, il est conseillé de faire l’hépatite B, la rage (principalement pour les zones rurales) et la typhoïde (si tu te rends dans des zones d’hygiène précaire)

A savoir : l’eau du robinet n’est pas potable. Dans chaque hébergement ou nous sommes passés, nous avions toujours à disposition des petites bouteilles d’eau capsulées pour nous laver les dents afin de ne pas utiliser l’eau du robinet.

 

 

 

 

Aéroport de Cancun

 

Terminal 4 : un endroit ou nous avons mis un temps fou pour récupérer les bagages à l’arrivée (environ 1h), elles arrivaient toutes au compte goutte ! Nous n’avions de plus aucun réseau dans cette zone malgré les barres sur notre téléphone (du coup impossible de prévenir notre loueur de voiture que nous attendions nos valises).

Lorsque nous avons quitté le pays, une fois en zone international, il n’y a aucun guichet pour changer son argent.

L’aéroport de Cancun ne possède pas de WIFI

 

 

 

Le niveau de vie et changement de monnaie

 

Le niveau de vie au Mexique est bien plus faible que chez nous. Il est totalement possible ici de manger pour moins de 10€ et de dormir pour moins de 15€ / 30€ la nuit.

A savoir qu’un billet de 1000 pesos correspond à un peu moins de 50€ sauf que pour un mexicain, quand tu payes avec un billet de 1000 pesos c’est un peu comme si en France, tu payais avec un billet de 500€. Par conséquent on te regarde comme si tu étais Rothschild.

Lorsque nous avons changé nos euros en pesos avant notre départ, Travelex nous a donné uniquement des billets de mille… Grosse erreur de leur part! Une fois sur place, il a été très difficile pour nous de faire de la monnaie sur 1000 pesos : d’une car beaucoup de commerçants les refusent car trop gros… Et de deux, car les trois quart du temps, ils n’ont pas beaucoup de monnaie dans leur caisse (donc impossible pour eux de rendre la monnaie sur un billet de mille).

Au moment de changer ton argent, demande donc au maximum des billets de 500 pesos et une fois sur place, n’hésite pas à les casser pour faire de la petite monnaie 😉 On te demandera souvent l’appoint dans les cénotes par exemple.

 

 

 

Carte Sim Locale

 

Une fois arrivés sur le sol mexicain, notre carte sim française passait une fois sur deux, voir pas du tout. Nous avons donc acheté une carte sim locale au centre commercial Walmart à Cancun (qui se situe à environ 20min en voiture de l’aéroport et ce dernier est ouvert jusqu’à 00h). Pour 250 pesos (soit 10€) tu auras une carte sim valable 30 jours avec appels et sms illimités sur les téléphones mexicains ainsi que 2.6 giga d’internet. Nous te conseillons vraiment de l’acheter, notamment si tu as prévu des activités avec des agences, car ces dernières te contacteront en général quelques jours avant ton / tes excursions pour te confirmer l’heure et le point de rendez-vous, principalement par mail et / ou WhatsApp. De plus, il est toujours bien également de pouvoir appeler gratuitement son loueur de voiture en cas de problème sur la route.

 

 

 

 

La crème solaire bio

 

On en trouve un peu partout dans la Péninsule du Yucatàn afin de préserver l’environnement dans les cénotes par exemple. Ici, il est strictement interdit de s’y baigner avec une crème solaire non bio pour ainsi préserver la pureté de l’eau. Il en est de même pour la Biosphère de Sian Ka’an. Nous te déconseillons de l’acheter en France : d’une car il y a souvent de l’aluminium dedans, ce qui est nocif pour la santé et de deux car tu la paieras bien plus chère! Nous concernant, nous avons acheté la notre sur place, une protection 50 à 250 pesos.

 

 

 

La conduite et les routes au Mexique

 

Ici les règles restent similaires aux pays nord américain cependant les mexicains ont une conduite assez spéciale et sportive! Dépassements par la droite, en sommet de cote, en plein virage, dépassements également lorsqu’une voiture arrive en face (du coup on se retrouve à 3 voitures sur une voie de 2),  clignotants inexistants, excès de vitesse à tout va… Il convient d’être vraiment concentré lorsque l’on prend la route.

Il est déconseillé de conduire la nuit car en dehors des grandes routes il n’y a aucun éclairage et les animaux sauvages peuvent surgir de n’importe ou.

En sortant des axes principaux, il nous est souvent arrivés d’être seul au monde sur de très long km. Ne pas oublier donc de toujours avoir de l’eau et un petit encas avec soi.

Les routes sont en général en bonne état cependant, on y croise assez fréquemment des trous. Certains peuvent être très gros et avec la vitesse, ils ne se voient qu’à la dernière minute. Prudence donc à ne pas crever un pneu ou à ne pas provoquer un impacte sur le part brise avec les secousses.

A chaque traversée de village, il y a toujours énormément de chiens errants. Attention donc à ceux qui traversent au dernier moment, ceux qui dorment au milieu de la route ou encore ceux qui s’amusent à courser les voitures… Vu l’état de ces chiens, nous te déconseillons de plus de les caresser si tu t’arrêtes car certains sont porteurs de maladies. Ces loustics nous ont vraiment fait beaucoup de peine…

Le petit bémol au niveau des routes, c’est que par rapport à d’autres pays que nous avons parcouru, celles ci sont relativement monotones : de longues lignes droites interminables au milieu d’une végétation à perte de vue.

 

 

 

Les souvenirs

 

On ne sait pas toi mais nous on adore ramener des trucs typiques des pays qu’on visite, d’ailleurs notre appartement commence un peu à ressembler à un musée du monde 😛 Si tu comptes acheter des souvenirs au Mexique, fait très attention lorsque les prix ne sont pas affichés (ce qui est souvent le cas) car ici, c’est malheureusement un peu à la tête du client! Nous avons vu des articles qui d’une boutique à l’autre, pouvaient avoir jusqu’à 500 pesos de différence, ce qui pour le Mexique est énorme! Certains vendeurs malhonnêtes nous ont même avoué qu’ils montaient les prix pour les touristes qui ne parlaient pas espagnol (Joh parle espagnole donc ça aide). Étonnamment, l’endroit ou nous avons vu les prix les moins chères est Playa del Carmen, le long de la célèbre avenue commerçante « Quinta avenida » (5ème avenue).

On retrouve très souvent ces pulls de toutes les couleurs qui font un peu poncho. Ici ils sont en général à 250 / 300 pesos (dans d’autres endroits nous les avons vu à 800…). Idem pour les sac à dos colorés qui se porte assez bas dans le dos, le prix doit être entre 300 et 350 pesos (on les a vu bien chères ailleurs aussi, comme à 1000 pesos par exemple…).

Si tu envisages d’acheter du café, attend impérativement d’aller à Punta Allen (dans la Biosphère de Sian Ka’an, en général avec une agence car route chaotique). Il y a, dans le village de pêcheurs, un tout petit pub en bois ou ils vendent les meilleurs cafés que l’on aient pu gouter au Mexique! Il est possible d’en acheter et le paquet nous a couté seulement 150 pesos. Ils font d’ailleurs à cet endroit de délicieux brownies à ne pas louper!

On attire ton attention si tu souhaites ramener de la Tequila, un des alcool phare de ce pays ! Tu trouveras des boutiques spécialisées dans pratiquement toutes les villes, sauf que toutes les boutiques sont loin de vendre une « bonne » tequila! Si on te propose d’entrée une bouteille avec un liquide transparent (comme de l’eau) ne l’achète pas, car cette téquila sera mélangée avec tout un tas d’autres alcools. Au final, ça t’arrachera plus la tronche qu’autre chose et tu ne savourera pas du tout la vrai saveur de cette boisson. Si on te sert une téquila semi colorée, elle sera un peu meilleure mais tu ne dégustera pas non plus la vrai saveur. Si on te la sert avec de la limonade ou du citron idem… Une vrai téquila se boit pure sans rien d’autre à coté! La vrai tequila doit être de couleur foncée et elle doit avoir reposée plusieurs années pour atteindre cette couleur! La on dit oui!

Ici nous avons une excellente adresse à te conseiller : le petit magasin « Art Gallery Chocolate Maya » à Valladolid (il se situe sur la rue 41 entre la rue 44 et 46). Lors de notre passage devant cette boutique, nous avons été interpelé par César qui y travaille et qui a lui même travaillé, il y a quelques années, dans la production de Tequila. Autant dire qu’il connait donc cette alcool par cœur! César nous a invité à venir gouter les différents type de Téquila ainsi que quelques autres alcools qu’il à dans sa boutique! On a vraiment cru qu’on allait repartir bourrés : liqueurs à base d’anis, de camomille, de café, de miel sans oublier cette fameuse boisson maya avec un vers à l’intérieur, il aura vraiment ouvert toutes les bouteilles 😛 D’ailleurs, attention les garçons, cette boisson avec le vers est en réalité un aphrodisiaque 😛 On aura vraiment bien rigolé avec lui, un homme chaleureux et hyper sympathique! Au total nous sommes repartis avec une bouteille de Tequila, une petite bouteille d’Agave et deux grandes bouteilles de liqueur au café (gros coup de cœur, c’est un délice). Pour nous remercier de lui avoir acheté toutes ces bouteilles (ou nous avons à peine payé 60€ en tout…Vraiment pas chère), César nous a offert une boisson traditionnelle maya qu’il a produit sous nos yeux avec différents alcools. Son nom : « El Sacrificio Maya »: une boisson qu’on boit lorsqu’un homme demande à un père de famille, sa fille en mariage (au moins le message était passé 😛 ) Au passage, il nous en a même servi, faisant semblant d’être le père de Joh. Max a passé autour du doigt de Joh l’anneau des clés de la voiture en guise de bague 😛 c’était hilarant! Par la suite nous avons eu le droit à la petite chorégraphie à faire avant de boire cette boisson avec la famille. Vraiment un excellent moment! Si tu vas là-bas, demande sans hésiter César, un homme super avec qui tu ne t’ennuieras pas une seule seconde 😀

 

Pour terminer ce point souvenirs, en voici d’autres que tu retrouveras aussi un peu partout : piments, sauce piquantes, chocolats, sel des caraïbes, chewing-gum maya, calendrier maya, cacao et cigares cubains 😉

 

Un exemple de vrai téquila

 

 

 

Aller dans les petites boutiques et/ou les marchés

 

Autant, en voyage, on adore flâner de temps à autre dans les petites boutiques et les marchés pour ramener des souvenirs, autant le faire dans la péninsule du Yucatàn s’est avéré plus d’une fois éprouvant… Ce qui nous a vraiment exaspéré ici c’est qu’à peine passés devant une de ces boutiques, on te saute dessus pour t’inviter à rentrer, on commence à vouloir te vendre tout et n’importe quoi et le pire du pire… C’est qu’une fois dans la boutique… On te suit! On avait donc toujours cette impression de ne jamais pouvoir prendre notre temps pour regarder les choses, des nos moindres faits et gestes, on commençait à nous parler du prix… Quand tu fais une boutique encore ça va mais au bout de 3, 4 tu commences sincèrement à avoir mal au crane! Et pour les marchés c’est puissance 100! Du coup, parfois, et bé même si la boutique nous tentait et bien on y rentrait pas car c’est franchement désagréable!

 

 

 

Péninsule du Yucatàn et Tourisme

 

La Péninsule du Yucatàn est de loin le lieu le plus touristique du Mexique et beaucoup te diront que cet endroit rime avec tourisme de masse. Alors oui, sur la Riviera Maya, c’est en effet une réelle industrie touristique qui s’est malheureusement développée en ce lieu, certains te diront même : « Moi je ne veux pas aller là-bas car si c’est pour me retrouver au milieu de mille et un touristes… » STOP ! Aujourd’hui, quand on pense « Mexique », on a tous en tête cette fameuse Riviera avec ses cocotiers et ses plages paradisiaques tout simplement car les médias nous bassinent avec des que l’on parle du Mexique. A croire que ce pays ne contient que la Riviera… Grande erreur! De notre coté, nous t’assurons que la Péninsule du Yucatàn ne se limite pas qu’à la Riviera Maya.  En enlevant, cette cote de Cancun à Tulum, il y a un nombre incalculable de merveilles à explorer ou du coup tu te retrouves souvent seul au monde et ça c’est un réel bonheur! Il faut, en gros, juste savoir ou aller pour être véritablement dépaysé et vibrer au rythme d’une nature très bien préservée 😉

 

On se souviendra d’ailleurs d’un guide touristique mexicain que nous avons rencontré dans une boutique à Merida, il était agréablement surpris de voir des jeunes de notre âge dans cette ville (car en général, les voyageurs ne vont pas jusqu’à Merida). Lorsqu’on lui a présenté notre parcours, il était ravis et nous a même dit : « C’est super ce que vous faites, ce parcours va vraiment vous permettre de découvrir la « vrai » péninsule, celle que la plupart des touristes ne voit pas ». Ce guide avait tellement raison, et que nous sommes heureux, aujourd’hui, d’avoir découvert toutes ces merveilles! Il faut savoir que pour les locaux, la « vrai » péninsule débute après Valladolid! Tout simplement car Valladolid, et son célèbre Chichen Itza non loin, sont en général les endroits les plus éloignés de la Riviera, ou les agences emmènent les centaines de groupes de touristes en excursion à la journée. Après, ça devient trop loin 😉 Il était d’ailleurs flagrant de constater au cours de nos déplacements, dans les petits villages perdus, la pauvreté présente en ces lieux contrairement au business qui se concentre sur la cote! Ici nous avons pu découvrir, ou vivait réellement les locaux de cette péninsule et crois nous ils sont bien loin d’avoir tout le confort que nous avons chez nous. Malgré cette pauvreté apparente, les sourires et les « bonjour » étaient présents à chaque instant et nous avons été super bien accueilli peu importe les villages qu’on traversaient. Ces gens avaient l’air content de voir des étrangers passer chez eux.

 

 

 

Péninsule du Yucatàn et reste du Mexique

 

Au cours de ce voyage au Mexique, tout les locaux avec qui nous avons échangé nous ont tous dit : « La péninsule du Yucatàn ce n’est pas le Mexique, cette péninsule c’est le pays des mayas! ». Pour eux, il y a en faite deux pays : Le Mexique et la péninsule! D’après leurs dires, il s’agirait de deux endroits complètement différents. Dans le reste du pays, il y aurait une alimentation différente, un mode de vie différent, des fêtes et traditions différentes, une musique différente etc et tous, sans exception, nous ont vraiment conseillé de revenir pour découvrir à présent le vrai Mexique en dehors du monde maya. Il est vrai qu’après ces échanges, nous nous sommes rendus compte que ce pays possède par exemple une variété de paysage hallucinant et autant dire que cela nous a vraiment mis l’eau à la bouche pour y retourner!

 

 

 

Conclusion

Tu sais donc à quoi t’attendre si toi aussi tu prévois, comme nous, de partir dans la Péninsule du Yucatàn. Concernant la sécurité et le rapport avec les policiers tu trouveras un article, ici, sur ce sujet, car vous avez été très nombreux à nous questionner sur ce thème. Faut dire qu’en France on a tous cette image de dangers et de policiers corrompus suite à tout ce que nous montrent les médias. Tu verras dans l’article que c’est loin d’être aussi dangereux que ce que la plupart des gens peuvent penser 😉 (bon après par contre pour les policier ce n’est pas un mythe ^^). Si tu souhaites des conseils pour les billets d’avion ainsi que pour la location de voiture, nous t’invitons à lire notre article sur le budget. Et voila, il ne nous reste plus qu’à te souhaiter d’excellentes vacances dans ce pays ^^

 

 

Autres articles à découvrir :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.