Pérou

Notre arrivée au Machu Picchu

Nous y voila ! 5ème jour de ce trek du Salkantay… L’arrivée au Machu Picchu ! Un des moments qu’on attendait avec beaucoup d’impatience et que nous avons gardé pour le dernier jour de ce voyage au Pérou, histoire de finir en beauté !

La veille, nous avons dormis dans un petit hôtel d’Aguas Calientes. Une bien courte nuit étant donné que notre guide nous attend ce jour à  3h30 du matin, à l’arrêt du bus qui va nous conduire jusqu’à la citadelle mythique des Incas.Tu vas sans doute halluciner en voyant cette heure de rendez-vous si matinale, mais si tu veux être l’un des premiers sur le site, on te conseille vraiment de ne pas arriver plus tard, car à 3h30 du matin il y avait déjà foule ! Le Machu Picchu ouvre à 6h et le premier bus part d’Aguas Calientes à 5h30 (il y a par la suite environ 15 petites minutes pour arriver là-haut).

Nous passons donc 2h à attendre dehors. Après ces 4 jours de marche ou nous avons réalisé 70km, inutile de dire que la fatigue est bien présente, d’autant plus que ce matin il fait particulièrement froid. La ville d’Aguas Calientes n’a, à nos yeux, rien de très attrayant, on sent que c’est le type d’endroit construit spécialement pour accueillir les touristes : beaucoup d’hôtels et de restaurants, avec un nombre incalculable de petits marchés et boutiques souvenirs.

Aguas Calientes
Qu'est ce qu'on ne ferait pas pour être les premiers sur le site ^^

Si comme nous tu envisages de monter au Machu Picchu en bus depuis Aguas Calientes, nous te conseillons vraiment de prendre ton ticket de bus la veille, histoire de ne pas avoir à faire la queue le matin même pour ça. Le prix est tout de même assez élevé : 24$ par personne l’A/R (pour 15 petites minutes de trajet). Il te faudra impérativement ton passeport pour acheter ton ticket car le numéro de ce dernier sera par la suite écrit sur le ticket de bus.

Si tu choisis l’option « à pied », il te faudra partir d’Aguas Calientes vers 3h45 du matin afin d’arriver là-haut 2h plus tard. N’oublie pas également ta lampe frontale, car sur le trajet il n’y a aucune lumière. Nous concernant nous avons privilégié le bus car d’une nous avions toute la fatigue du trek, de deux nous venions de passer une des nuits les plus courtes du voyage et de trois, nous n’étions pas forcément fans de nous balader à pied la nuit car aucun paysage à voir.

Nous avons la chance de partir dans le premier bus, résultat, nous faisons partis des premiers à arriver au Machu Picchu. Avant de rentrer sur le site, nous présentons notre billet d’entrée que notre guide nous a remis la veille, ainsi que notre passeport.

Attention : le passeport est obligatoire pour entrer sur le site du Machu Picchu, sans ce dernier, tu peux dire au revoir à cette merveille du monde.

Levé du jour avant d'entrer sur le site

Une fois les tourniquets passés, il nous faut monter pendant un bon quart d’heure avant d’enfin apercevoir cette vue mythique que l’on voit sur la plupart des photos du Machu Picchu. Ce moment est juste fou, nous sommes scotchés et sans voix ! Nous avons beaucoup de mal à réaliser que nous y sommes ! Nous retrouver là après le trek du Salkantay, on peut te dire que la fierté et l’émotion qu’il y a en nous à ce moment là est immense ! Ce moment, veut aussi dire en quelque sorte, que nous arrivons à la fin de ce périple péruvien et que nous avons réussi tout les challenges que l’on s’était fixés au cours de ce voyage : par moment on en a limite les larmes aux yeux tant on peine à réaliser tout ce que nous venons de vivre au cours de ces 3 semaines (sans aucun doute les 3 semaines les plus intenses de notre vie jusqu’à présent).

Le site est absolument grandiose, c’est au-delà de toutes nos espérances ! Nous assistons progressivement au levé du jour et commençons la visite guidée qui prendra une bonne heure et demi.Tant de mystères qui planent sur ce lieu et surtout la principale questions que nous nous posons : comment une telle citée a pu être construite à l’époque des Incas ? Nous avons l’impression de faire un bon dans le passée ce qui est fascinant !

Le Machu Picchu est le symbole le plus important de la culture incas. Ce dernier a par la suite été abandonné pour on ne sait quelle raison. Il n’a de plus jamais été découvert par les conquistadors, ce qui fait que le site est extrêmement bien préservé de nos jours. Il a été pendant de très longues années, laissé à l’abandon sans que personne n’ait connaissance de son existence.

C’est entre 1911 et 1913, que l’explorateur et professeur américain Hiram Bingham a commencé à étudier ce site. Le Machu Picchu était à l’époque connu par les locaux du coin et plusieurs étrangers y sont même passés avant lui sans jamais mettre à l’honneur cette citadelle mythique. C’est un agriculteur du nom de Melchor Arteaga qui à l’époque, dit à Hiram, qu’il connaissait un site inca non loin. Il décida donc de guider l’explorateur à travers l’épaisse foret tropicale qui entoure le Machu Picchu pour le conduire jusqu’à ce dernier. Après de longues heures à marcher, fatigués, la petite équipe fut accueillis par une famille du coin et c’est le petit Pablo, fils de la famille, âgé de seulement 11ans, qui fini par conduire le professeur Hiram sur le site.

C’est donc en 1913, qu’Hiram Bingham dévoila l’existence du Machu Picchu au monde entier en publiant un article dans National Geographic. Sans les locaux du coin, cet endroit n’aurait peut être pas encore été découvert de nos jours !

Personne ne sait vraiment encore aujourd’hui à quoi servait cette citadelle mythique. Sur place il est possible de voir un grand nombre de chose : comme des terrasses agricoles, le temple de l’eau, le temple du soleil, le rocher funéraire, la maison du gardien etc etc etc, mais aussi des lamas qui s’y baladent en total liberté !

Après la visite guidée, il nous reste un dernier challenge à relever : l’ascension de la montagne du Machu Picchu ! Et autant dire qu’à ce moment là, on ignorait encore la difficulté de cette toute dernière randonnée !

En allant au Machu Picchu, il est possible de réserver, en plus de l’entrée, soit l’ascension de la Montagne du Machu Picchu, soit l’ascension du Huayna Picchu (mais pas les deux). Tu pourras aussi aller jusqu’à la porte du Soleil, c’est l’endroit par ou arrive le trek du chemin de l’Inca (ici pas de réservation à faire en plus, c’est totalement gratuit et ça prend environ 1h pour y arriver depuis le Machu Picchu). Nous n’avons cependant pas eu le temps d’aller jusuqu’à la Porte du Soleil.

Vue depuis le Mirador de Llactapata - Trek du Salkantay

Le Huayna Picchu (2720m) correspond à la montagne que l’on voit sur toutes les photos du Machu Picchu (on peut la voir sur la toute première photo de cet article). L’ascension prend environ 1h30 et est très très vertigineuse ! D’où le fait que nous ne l’ayons pas choisi car Joh souffre du vertige. Ici si tu recherches de l’adrénaline alors fonce !

A la place, nous avons sélectionné l’ascension de la Montagne du Machu Picchu (3061m). Cette dernière est moins touristique que le Huayna Picchu et est un peu plus longue : 2h. Le niveau est réputé difficile (clairement, ne t’attends pas ici à une promenade de printemps et attention si tu as des enfants de moins de 12ans, car la montée est on ne peut plus raide) ! Prévois également beaucoup d’eau.

Voila ! Tu vois la photos ci-dessus? Et bien dis toi que l’ascension de la Montagne du Machu Picchu c’est que ça pendant 2h non stop ! Ici pas de zone de plat, que de la montée sur des marches incas surdimensionnées qui sont très souvent en plein soleil ! Autant dire qu’on en chie à fond et pour la première fois depuis le début du voyage, Joh est à deux doigts de craquer tant la montée était intense ! Mais comme on ne monte pas sur la montagne du Machu Picchu tout les jours, nous allons jusqu’au bout avec une chaleur étouffante. En cours de route on commence à apercevoir le site archéologique vu de haut et c’est tout simplement magnifique ! Ça donne vraiment du courage pour poursuivre.

Une fois tout en haut, c’est la libération ! On a tellement lutté pour y arriver mais waouh : le spectacle au sommet mérite tout de même le déplacement ! C’est complètement fou : d’un coté le Machu Picchu environ 700m plus bas entouré d’une nature incroyable et de l’autre coté, nous apercevons le Salkantay ! Nous avons beaucoup de chance de le voir, il n’y a pas un nuage dans le ciel ! On se rend vraiment compte à ce moment là que cette fameuse montagne par laquelle nous sommes passés au cours de notre trek n’est pas à coté : que de chemins parcouru pour en arriver là aujourd’hui !! Nous sommes fiers, émus, enfin bref, c’est un mixe de sentiments qui se mélangent à ce moment là qu’il est vraiment difficile de retranscrire par écrit. C’est à vivre pour vraiment comprendre ! Ce voyage au Pérou aura été d’une intensité incroyable du début à la fin !

La veille nous étions tout en bas
Le Salkantay avec son sommet enneigé au loin
Avec nos amies Martha et Xotchil avec qui une vrai amitié est née au cours du trek du Salkantay

Après une petite demi heure au sommet, le temps de profiter une dernière fois de cette nature péruvienne incroyable, nous redescendons direction le Machu Picchu, avant de quitter le site définitivement. Il est bientôt 13h30 et nous devons reprendre le bus pour Aguas Calientes à 14h au plus tard, afin de partir manger.

Après un déjeuner dans un restaurant d’Aguas Calientes, nous nous rendons à la gare routière ou notre train pour Ollantaytambo part à 16h. Une fois arrivés, c’est une navette de l’agence avec laquelle nous avons effectué notre trek qui nous ramènera à Cusco. Nous arriverons à 20h30.

Cette demi journée au Machu Picchu fut absolument incroyable, nous en garderons un souvenir inoubliable ! A ce jour, c’est sans aucun doute la merveille du monde qui nous aura le plus emporté! La sensation ressentis en voyant ce site fut vraiment particulière et nous souhaitons à quiconque de pouvoir découvrir cet endroit si fabuleux et mystérieux !

Machu Picchu : quelques conseils

Comment se rendre au Machu Picchu ?

La ville ou se trouve la plupart des personnes qui veulent visiter le Machu Picchu est Cusco. Oui mais voila, Cusco ce n’est pas non plus la porte à coté car cette ville se situe tout de même à une centaine de km du site archéologique. 

Il y a 3 façons pour rejoindre la citadelle mythique des incas depuis Cusco :

– Par soi même en transport en commun (la façon la plus économique mais aussi la façon la moins pratique car très long).

– En trek : le Chemin de l’Inca (fermé en février pour saison des pluies) ou le trek du Salkantay (que nous avons réalisé qui lui est ouvert toute l’année).

– Avec une agence à la journée (ce qui coute en général très chère, lors de nos recherches nous avons vu des agences proposer cette prestation pour environ 220$ par personne !!). Attention, en passant par une agence, tu arriveras forcément sur le site en début d’après-midi, résultat, tu ne pourras ni faire l’ascension de la Montagne du Machu Picchu, ni faire l’ascension du Huyana Picchu. Les deux se font uniquement le matin sur des créneaux horaires bien spécifiques que nous expliquerons plus bas.

Nous concernant nous avons choisi l’option trek et ici c’est l’agence qui s’est chargé de tout : réservation des billets d’entrée du Machu Picchu, réservation de l’ascension de la Montagne du Machu Picchu, réservation du billet de train retour. Nous avons eu juste à payer en plus le ticket de bus pour faire l’A/R Aguas Calientes / Machu Picchu (car ici certaines personnes le font à pied, ce qui prend 2h). Rejoindre le Machu Picchu en trek est pour nous la meilleure des options car tout est pris en charge, et en plus, on peut profiter de paysages absolument grandioses !

Si tu n’as pas assez de temps pour tenter le trek, et que tu n’as pas assez d’argent pour passer par une agence pour faire l’excursion à la journée, l’option transport en commun s’impose, mais là, sache qu’il te faudra compter minimum 2 jours, voir 3, pour faire l’A/R jusqu’à Cusco. Nous n’avons pas réalisé cette option, par conséquent, nous ne pourrons pas t’en dire plus pour te rendre au Machu Picchu de cette façon. Nous avons cependant entendu à plusieurs reprises, qu’il était possible de se rendre de Cusco à Ollantaytambo en bus et de là, il est possible de prendre le train jusqu’à Aguas Calientes. Il y aurait aussi une option pour tout faire en bus depuis Cusco mais cette méthode est beaucoup plus longue. A savoir également que le train coutera forcément plus chère que le bus. Avec l’option transport en commun, en général il faut compter : une journée transport à l’allée, une demi journée au Machu Picchu, plus une journée transport pour le retour (ou une demi journée transport pour le retour si « train » car plus rapide).

Ou acheter son billet d’entrée pour le Machu Picchu ?

Il est possible de l’acheter sur ce site internet (et uniquement sur ce site, attention aux autres qui peuvent être des arnaques) : http://www.machupicchu.gob.pe/

Les prix peuvent évoluer en fonction des années, tu pourras les consulter directement en ligne. En 2018, l’entrée simple était de 152 /S pour un adulte étranger et l’entrée avec avec ascension de la Montagne ou ascension du Huyana Picchu était de 200 /S.

Attention, il arrive que le site bug souvent.

Depuis la nouvelle réglementation en 2017, il y a, en 2018, 5000 places par jour qui peuvent être vendues pour accéder au Machu Picchu (2500 le matin et 2500 l’après-midi). Ces places sont réparties en 2 groupes : de 6h à 12h et de 12h à 18h. Concernant l’ascension de la Montagne du Machu Picchu ou du Huyana Picchu, il y a 2 tranches horaires de disponibles uniquement au cours de la matinée et non l’après-midi.

 

Huayna Picchu

Groupe 1 : 7h-8h

Groupe 2 : 10h-11h

Montagne Machu Picchu

Groupe 1 : 7h-8h

Groupe 2 : 9h-10h

 
Ici il faudra te présenter uniquement dans la tranche horaire que tu auras choisis (et pas plus tard sinon on te refusera l’accès). Le Huayna Picchu a en général beaucoup de succès, il convient de réserver bien en avance pour cette montagne afin d’être sur d’avoir sa place. Il n’est pas possible de faire les deux montagnes : c’est ou l’une ou l’autre.
 
Nous avons également entendu dire qu’il était possible d’acheter son billet pour le Machu Picchu à Cusco et à Aguas Calientes mais nous n’avons pas plus d’informations sur ou l’acheter car nous n’avons pas été amené à le faire.
 
Attention, il est impossible d’acheter son billet à l’entrée du site archéologique. Il faut impérativement se rendre au Machu Picchu avec son billet acheté en avance et son passeport pour justifier son identité. Pas de passeport = pas d’entrée !

Une demi journée es ce suffisant pour visiter le Machu Picchu en intégralité ?

Depuis la nouvelle réglementation chaque personne n’a le droit de rester qu’une demi journée au Machu Picchu (soit de 6h à 12h ou de 12h à 18h). Pour ceux qui prennent une entrée simple, c’est largement suffisant. Cependant pour ceux qui prennent le billet pour l’ascension de la Montagne du Macchu Picchu ou du Huayna Picchu, il est possible de rester 2h de plus sur place, ce qui du coup, permet de bien profiter du site.

En gros voici comment se déroule une matinée de visite au Machu Picchu pour ceux qui ont choisi de faire l’ascension d’une des deux montagnes : entrée des l’ouverture à 6h, visite du site en suivant le sens de la visite. Attention, il est impossible de revenir en arrière pour faire des photos par exemple, il faut obligatoirement suivre le sens de la visite et c’est extrêmement contrôlé. Les agents qui surveillent ne laissent ici rien passer. Il y a même des endroits ou il faut marcher et ne pas s’arrêter. Une fois la visite terminé tu pourras sortir du site et re rentrer qu’une seule fois pour faire l’ascension d’une des deux montagnes en fonction de la tranche horaire que tu auras choisi. Une fois l’ascension terminé, tu devras refaire le tour de la visite afin de sortir définitivement.

Attention, cette option de sortir et rentrer à nouveau n’est valable que pour ceux qui ont un billet d’entrée avec ascension d’une des deux montagnes. Pour ceux qui ont une entrée simple, toute sortie est définitive !

Le guide est il obligatoire ?

Avant notre départ en juin 2018, nous avions lu qu’il était obligatoire or une fois sur place, nous avons constaté que plusieurs personnes faisaient la visite sans guide. Nous même nous avons fait l’ascension de la Montagne sans guide et avons refais le tour du site archéologique par la suite sans guide. Ce dernier était présent avec nous juste pour la première visite une fois entrés sur le site.

Lors de notre passage nous avons souvent entendu dire que le guide finirait tôt ou tard par être obligatoire sur le site du Machu Picchu. Il y en a plein qui sont présent juste à l’entrée du site et propose plusieurs langues de visites.

Ce qui est interdit au Machu Picchu

Il est interdit de :

– de sauter et de courir

– d’utiliser des perches à selfie

– d’utiliser des bâtons de randonnées

– d’apporter des sacs à dos d’une taille supérieure à 40x35x20cm (si tel est le cas, ils devront être déposés à la consigne à l’entrée).

– de manger (mais les petits snacks sont tolérés surtout pour ceux qui font l’ascension d’une des deux montagnes)

– d’apporter des drapeaux, bannières etc

– d’apporter une poussette

– de toucher ou de s’appuyer contre les murs

– de toucher et de nourir les animaux

– de sortir du circuit de visite

– de fumer / vapoter

– de ramener des objets tranchants, armes à feu etc etc etc

Les règles sont très strictes et le non respect de ces dernières peut entrainer une exclusion du site sur les 5 années à venir, voir une exclusion définitive.

A ne pas oublier en partant

En sortant du site, non loin des toilettes, tu trouveras une petite table en bois ou il est possible de tamponner son passeport avec le fameux logo du Machu Picchu (c’est à faire soi même et c’est gratuit ^^)

Avant de planifier ta visite au Machu Picchu, nous t’invitons à bien te renseigner sur la règlementation qui peut changer au fil des années. Nous concernant, les dires de cet article datent de juin 2018.

Autres articles à découvrir :

2 réflexions au sujet de « Notre arrivée au Machu Picchu »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.