Astuces et Compagnie

Location de voiture et cartes bancaires

 

Un article très important à lire lorsqu’on loue une voiture à l’étranger, il se peut même qu’il sauve ton séjour!

 

Voici la petite histoire :

 

Lorsqu’on monte soi même son propre road-trip, on passe forcément par l’étape: « location de véhicule ». Pour notre road-trip dans l’ouest canadien, nous réservons ce dernier sur le site de la compagnie aérienne Air Transat.

Une fois la réservation effectuée en ligne, nous recevons un mail avec un « voucher » de location récapitulant les éléments de la réservation ainsi que les pièces à fournir une fois sur place.

 

A ce moment là, nous constatons que notre loueur est Avis Aéroport Vancouver et que pour retirer notre voiture il nous faut absolument présenter :

 

  • une carte d’identité
  • le voucher en lui même
  • une carte de crédit.

 

 

Jusqu’à là tout va bien, enfin tout va bien c’est vite dit, on va dire que nous nous sommes pas encore rendus compte du problème qui pourtant est écrit noir sur blanc (et là, tu dois te demander à ton tour : « Mais de quel problème s’agit-il? »).

 

Un beau jour, en lisant les discussions d’un forum de voyage, nous mettons enfin le doigt sur LE problème!

Un monsieur raconte ici, qu’il avait loué une voiture à New York et qu’il n’avait pas pu la récupérer car ce dernier ne possédait qu’une carte de débit et non une carte de crédit. Il attirait de plus notre attention sur le fait qu’au Canada et aux USA, une nouvelle politique était entrée en vigueur depuis septembre 2015 pour que les loueurs de véhicules ne puissent exiger QUE la carte de crédit pour pouvoir récupérer le véhicule (seulement pour les loueurs qui le souhaitent donc ils ne sont pas tous concernés).

Cette nouvelle « loi » serait pour eux, une sorte de garantie quant à la restitution du véhicule en l’état (pour faire simple, lors de la prise du véhicule au Jour 1, le loueur te crédite la somme de la franchise et de l’assurance et cette somme ne te sera remboursée que lorsque tu rendras le véhicule, intacte, à la fin de ton séjour).

 

Première chose ici que nous avons faite: relire le voucher de location! Nous l’avons observé à la loupe! Et là, en TOUTES PETITES LIGNES était écrit:

 

« Nous acceptons les cartes de type VISA, Mastercard et AmerIcan Express / Nous n’acceptons pas les cartes de débit, débit différé et électron » 

 

La voila l’erreur! C’est que chez nous en France, on appelle « carte de crédit » n’importe quelle carte de paiement alors que nous sommes loin d’utiliser des cartes de crédits à l’inverse du continent américain ou ils n’utilisent quasiment que ça! Donc en lisant qu’il fallait impérativement présenter une carte de crédit pour récupérer la voiture, cela ne nous avait pas du tout sauté au yeux… Ici le mot « crédit » était à prendre à la lettre!

 

 

Tu te doutes bien que par la suite nous nous sommes précipités vers le téléphone pour contacter notre banque, (en l’occurrence ici la Caisse d’épargne), afin de savoir si nos cartes de paiements proposaient bien l’option « crédit ». Nous possédons tout les deux une carte bleu VISA Première. Celle de Max à l’inverse de la mienne est une « Izicarte » et à la différence de ma carte il y a marqué dessus en tout petit « crédit ». Pour nous le problème était donc réglé, notre banque nous le confirmait également : ma carte est une carte de débit et celle de Max fait les deux à la fois « débit/crédit ». Ouf, nous voila rassurés!
Bien sur, le problème ne s’arrête pas là, ça aurait été trop beau!

 

Quelques jours plus tard, nous décidons de lire le prospectus que la Caisse d’épargne nous avait remis à l’époque, lors de la restitution de la carte bleu et là surprise! Nous découvrons que l’option « crédit » de la carte VISA Première « Izicarte » n’est valable qu’en France et non à l’international. Bien sur, à ce moment là, on passe un savon à la banque qui n’avait même pas été capable de nous le dire quelques jours plus tôt par téléphone (heureusement qu’on a cherché plus loin!).

 

[Règle à retenir ici : toujours avoir une trace écrite de ce que dis la banque car quand on tombe sur un conseillé qui ne connait pas son boulot…]

 

On décide donc d’attraper le taureau par les cornes et de contacter directement par téléphone AVIS Vancouver afin d’en avoir le cœur net! Avec le décalage horaire obligé d’attendre 21h et une fois en ligne : « Do you speak french? »

Tu te dis que dans un aéroport tu trouveras forcément une personne qui parle français et bé NON! Alors va expliquer le problème en anglais, haha, c’était bien drôle! Ok on se débrouille mais questions techniques la c’est plus complexe! On réussi finalement à expliquer le cas mais quand le gentil monsieur a compris que nous avions une VISA pour lui tout était ok (en gros une VISA est forcément une carte de CREDIT car là-bas ils n’utilisent que ça!). Cet entretien téléphonique ne nous avance donc pas plus que ça!

 

 

On contacte alors AVIS France, pour voir si ces derniers sont informés des réglementations à l’étranger:

« Oui votre carte VISA Première est valable même si c’est une carte de débit car c’est une Première »

On leur demande alors si ils peuvent nous envoyer un mail de confirmation:

« Non nous ne pouvons nous engager à écrire cela, Bonne journée »

Ok alors pourquoi le dire oralement? Il y a ici anguille sous roche! Nous ne nous fions pas à de simples paroles

 

 

 

Cette histoire dure maintenant depuis plusieurs semaines et on commence réellement à être agacés! Les questions fusent dans nos têtes, sur les forums tout le monde est perdu, personne n’arrive à nous apporter de réponses concrètes. Quoi faire? Prendre le risque de faire 10h de vol pour une fois sur place nous dire « vous ne pouvez pas récupérer votre voiture » et par la même occasion nous planter tout le séjour? Non merci!

 

On va donc contacter les différentes banques pour savoir laquelle propose une carte de crédit valable à l’international. Et là le parcours du combattant commence: l’ensemble des banques que nous contactons ne proposent que des cartes de débit… Et c’est finalement la dernière que nous appelons, la BNP, qui nous annonce ce que nous voulons tant entendre:

 

« Oui nous proposons des CB à l’international »

 

A ce moment là tu te dis Alléluia! Mais! Oui, car il y a un mais, sinon ça serait encore trop simple! Il nous faut pour cela déplacer tout nos comptes chez eux… Vive la galère! On refuse!

On pense même à prendre une Américan Express mais pfiou le prix est bien jolie et les démarches pour l’avoir sont bien longues! Clairement, à ce moment là, nous sommes perdus on ne sait plus vers qui / quoi / ou s’orienter… De plus que sur les forums on lit de plus en plus de situation similaire à l’histoire du monsieur racontée plus haut…
Bon tu veux connaitre le fin? Voici enfin la conclusion de l’histoire!

 

 

Après plusieurs semaines à fouiller partout pour trouver une solution nous sommes tombés sur le site de CETELEM (filiale de la BNP) et ces derniers proposent des cartes de crédit VISA Première à l’international pour 36€/an que l’on peut résilier n’importe quand sans frais. Avant de crier victoire nous les contactons par téléphone et voila la CB est enfin commandée! Nous l’a recevons une dizaine de jours plus tard avec un courrier ou il est bien écrit en toute lettre que cette carte est une carte de crédit valable à l’international. Nos efforts on finalement payés, nous partons l’esprit tranquille! 🙂
 
A retenir :
Lis ton voucher à la loupe (même les petites lignes).

Vérifie que ta carte bancaire fasse bien l’option crédit à l’international (en fonction de ce que te demande ton loueur).

Une fois la carte de crédit en main, vérifie que son plafond soit suffisamment élevé pour gérer tes dépenses sur place.

L’exigence de la carte de crédit n’est pas propre au continent américain, certains refus de location de voiture ont été observé dans d’autres pays notamment en Italie.

Ne te fie pas à ce qu’on t’annonce par téléphone, demande des mails de confirmation ou cherche des traces écrites.

Fouille sur les forums pour être informé des derniers cas problématiques rencontrés par les voyageurs (Voyage Forum, Le Routard etc)

 

BON VOYAGE !

 

 

[De retour fin juin 2016 de notre voyage dans l’ouest canadien, nous n’avons finalement pas eu besoin de notre carte de crédit, la carte de débit est passée sans problème (alors qu’il y avait bien marqué sur le voucher « carte de débit refusée »….) Parfois c’est à n’y rien comprendre… Nous gardons cependant cette carte de crédit prise chez Cetelem car elle pourra toujours nous être utile pour nos futurs voyages]

 

Autres articles à découvrir :

2 réflexions au sujet de « Location de voiture et cartes bancaires »

  1. Je me suis fait avoir en Espagne. Certains loueurs imposent cette condition: une carte de crédit sinon ils t’obligent à prendre leur assurance supplémentaire d’annulation de franchise. Et là c’est le coup de bambou: leur assurance annulation de franchise coûte encore plus cher que la location du véhicule.
    En France on a tous des cartes de débit mais on appelle ça des cartes de crédit. Même la banque nous dit qu’il s’agit d’une carte de crédit, donc on part l’esprit tranquille.
    Je me suis fait avoir comme ça chez Firefly à Valencia. L’employé de Firefly m’a obligé à prendre son « super cover ». J’avais prépayé une location de voiture pour 120 Euros et avec la super cover le prix est monté à 310 Euros !
    L’employé m’a dit:  » soit vous payez l’assurance supplémentaire super cover, soit vous allez ailleurs, soit vous terminez à pieds « . Il devait être 22 heures: on a payé.
    A mon avis, en Europe au moins, il faudrait qu’un règlement Européen interdise ces pratiques car même sur une carte de débit il est possible pour le loueur de bloquer une somme équivalent à la franchise.

    1. Bonjour André,
      Nous sommes, malheureusement, un des seuls pays à favoriser la carte de débit alors que tout nos voisins sont à la carte de crédit… Il est navrant de constater que de nos jours en France, seule la BNP propose des cartes de crédit à l’international par exemple.
      Nous avons encore posé la question à notre banque, la Caisse d’Epargne, il y a peu de temps, à savoir si des cartes de crédit à l’international allaient être mises en place et la réponse fut négative. Il faudrait vraiment que notre pays se mette à la page car il est très en retard sur ce sujet (ce qui favorise, le problème que vous avez rencontré).

Laisser un commentaire