Astuces et Compagnie

Le vrai visage de la captivité animale…

Un article que nous tenions à te faire partager car il s’agit d’un point de vue qui nous tient particulièrement à cœur!
 
Qui dit voyage dit souvent cadres idylliques avec activités hors du commun : dans l’eau, dans les airs, dans la neige etc mais aussi avec les animaux!
 
Soyons honnête : Qui n’a jamais rêvé lors de ses vacances de nager avec les dauphins, monter à dos d’éléphant ou encore caresser un tigre?

 

 

Réponse : A peu près tout le monde!

 

Parmi ce « tout le monde » on va dire qu’il y a 80% des individus qui se jettent en plein dedans sans réfléchir et puis il y a les 20% restants qui eux ne veulent pas confondre rêve et réalité.
 
Pourquoi nous dirais tu? Tout simplement car souvent, quand on cherche un petit peu plus loin que le bout de son nez, on se rend compte que tout n’est pas bien net pour ces animaux! (Je pense que tu l’as compris, nous faisons parti de ces 20%).

 

 

Prenons les faits en sens inverse : Imagine un homme qui soit enfermé toute sa vie dans une pièce sans jamais en sortir ou une femme qui pose en photo toute la journée pendant 20 ans pour le bonheur d’autrui… Et si c’était toi? Tu supporterais? Combien de temps?
 
Ne t’es tu jamais posé les questions suivantes : D’où viennent ces animaux? Comment sont ils arrivés jusqu’à là? Quelles méthodes ont été utilisé pour les forcer à être aussi docile envers l’homme?

 

Voici les réponses…

 

Ces animaux sont pour la plupart retirés à leur mère très tôt, bien même avant d’être sevrés… Des captures sont organisées régulièrement dans leur milieu naturel : à ce moment là beaucoup sont massacrés, seuls les plus beaux sont gardés pour te divertir… Une fois captifs on leur fait gober un nombre incalculable de gélule pour les apaiser et les calmer face au stress, d’où l’état léthargique de certains…
 
Toujours en captivité : beaucoup se font tabasser par les hommes qui les maintiennent captifs, souffrent du manque de nourriture et restent isolés… L’animal est donc forcé ici de se soumettre à l’homme.  Beaucoup d’animaux finissent ici par se laisser mourir ou meurent prématurément suite à des complications de santé en lien avec la captivité.

 

 

Alors ce qui est ici un rêve exaucé pour toi cher touriste, n’est autre qu’un calvaire pour l’animal que tu vas rencontrer (ou que tu as rencontré)… En faisant ce type d’activité, tu cautionnes (peut être sans t’en rendre compte) les faits ci-dessus… Certes on te présentera toujours l’animal sous son meilleur jour et on te dira toujours que c’est pour le bien être de la sauvegarde de l’espèce blablabla… STOP! Ne te laisse pas embobiné car l’envers du décors est tout autre!
 

 

D’après une étude menée par l’Unité de recherche sur la préservation de la vie sauvage de l’université d’Oxford (WildCRU) pour World Animal Protection, près de 550 000 animaux sauvages souffriraient dans ces tristes lieux.
 
L’équipe WildCRU s’est appuyée sur des commentaires du site internet TripAdvisor dans le but de souligner l’ignorance des touristes sur le sujet et accroche toi : sur 50 000 commentaires publiés sur les entreprises proposant ce type d’activités, 80% sont positifs.
 
On estime de plus à 110 millions le nombre de personnes qui visitent ces attractions considérées comme cruelles envers les animaux.

 

 

Selon le rapport établi pour World Animal Protection, voici les pièges à touristes à éviter pour voyager la conscience tranquille:

 

Le trek à dos d’éléphants

Les selfies et photos avec les tigres

La promenade au milieu des lions

Les parcs à ours

Prendre des tortues de mer dans ses bras

Les spectacles de cétacés + nage avec ces derniers (Nous t’invitons de plus ici à visionner les films Blackfish et The Cove pour une réelle prise de conscience)

Les singes danseurs

La visite des plantations de café exploitant les civettes

Les charmeurs de serpents

Les fermes de crocodiles

 

Un animal sauvage doit rester libre. La seule raison pour laquelle nous acceptons la captivité c’est quand l’espèce est menacée d’extinction. Dans ce cas là, il faut un véritable programme de conservation, les animaux doivent vivre dans des lieux similaires à leur environnement naturel (non dans de minuscules cages) et ne doivent en aucun cas faire l’objet de « SHOW » pour amuser le public!

 

 

Renseigne toi donc avant de faire ces activités, d’aller dans un zoo ou dans un parc aquatique…

 

Nous qui sommes partis dans l’ouest canadien en juin 2016, nous n’avons par exemple pas mis les pieds dans le Vancouver Aquarium. Nous aurions pu voir des dauphins et des bélugas pour à peine 20€ mais nous avons préféré mettre 80€ pour tenter de les voir en pleine mer en faisant du « whale watching ».
 
Beaucoup vont nous dire : « Oui mais en whale watching vous n’êtes pas sur à 100% d’en voir ». Effectivement, nous leur laissons le choix d’être vu ou non, cela s’appelle le respect de la faune qui nous entoure! Et si nous n’en voyons pas? Tant pis, nous aurons tout simplement fait une ballade en bateau dans un cadre magnifique, voila notre raisonnement. Nous ne voulons pas forcer les choses.

 

 

N’oublie pas lorsque tu voyages, sois responsable et respecte ce qui t’entoure! Ces valeurs doivent être apprises des le plus jeune âge car il n’y a aucun bonheur dans la liberté volée!

 

Autres articles à découvrir :

Laisser un commentaire