Canada

Le Parc Wells Gray

 

Road-trip ouest canadien, juin 2016 : étape 4

Localisation : Colombie Britannique

Combien de temps? Une demi journée et une nuit

Météo sur cette demi-journée : soleil et nuages, 15 degrés

 

 

 

Dimanche 12 juin 2016

 

Nous prenons la route pour notre 4ème étape: le Parc Wells Gray! Dernier arrêt en Colombie Britannique avant de rejoindre les fameuses Rocheuses canadiennes dans l’état de l’Alberta. C’est environ 6h de route qui nous attendent pour 450km.

 

 

A la base, nous devions directement nous rendre à Jasper, dans les Rocheuses, mais enchainer toute la route d’un coup était assez long, beaucoup nous avait conseillé de faire une pause à Wells Gray, conseil que nous avons suivi et c’est sans regret.

Beaucoup diront que c’est un bon avant goût des Rocheuses et ce n’est pas faux car Wells Gray est un excellent endroit pour observer les ours noir, les paysages y sont de plus très sauvages (cependant nous trouvons que ça reste moins grandiose que la beauté des Rocheuses et c’est pour cette raison que nous avons décidé de n’y passer qu’une seule nuit).

Avant de te raconter cette nouvelle journée, il faut savoir que Wells Gray est surnommé le parc aux cascades. Ce lieu propose aussi beaucoup de randonnées et d’activité comme le rafting par exemple mais nous avons préféré nous focaliser sur les différentes chutes d’eau.

 

C’est donc aux alentours de 7h du matin que nous prenons la route, et pour être honnêtes, nous sommes ravis de quitter Whistler car la pluie continue de plus belle. On plaint les gens qui arrivent car la météo est censée rester la même toute la semaine qui arrive.
A ce moment là, on ne savait pas encore qu’on allait emprunter une des routes des plus belles de notre aventure: la route 99! Il s’agit toujours de la Sea to Sky (prise la veille pour faire Vancouver Whistler) mais ce coté là est beaucoup plus grandiose! Nous qui avons été déçu de la première partie, ici, c’est une tout autre histoire! Disons que nous avons vite compris pourquoi tout les guides touristiques disent d’elle que c’est une des plus belles routes du Canada.
On commence par rejoindre Pemberton, ou nous avions fait la veille notre balade à cheval. Les nuages sont toujours très bas et on peine à voir les montagnes (quel dommage car ce lieu est si jolie sur les photos vues sur internet) Heureusement, plus nous avançons et plus le ciel s’éclaircit.

 

 

Après avoir quittés Pemberton, la route devient de plus en plus sinueuse et belle: nous nous retrouvons dans une magnifique foret de sapins à perte de vue, dont certains sont encore enneigés! La température chute de plus en plus, nous sommes proche des 0 degrés et quelques flocons font leur apparition. Nous arrivons au Duffey Lake, juste waou! Nous en prenons plein la vue et ce qui est encore plus grandiose c’est que nous sommes, dans ce paysage, complètement seuls au monde! La première impression qui nous vient c’est qu’on se sent vraiment tout petit face à cette nature si imposante! Ce type de décors, on en rêvait! On avait tellement vus de photos similaires sur internet et là, enfin, nous sommes en plein dedans.

 

 

 

 

Nous continuons notre chemin, et au fur et à mesure des kilomètres, la belle foret de sapins laisse place progressivement à un paysage plus sec et rocheux, nous nous retrouvons ici en plein canyon! Nous avons à nouveau le souffle couper! A certains endroits apparaissent de magnifiques cascades qui se perdent dans la profondeur des gorges et avec le soleil qui commence à revenir que dire, c’est juste magique! Autant dans la foret on se sentait petits mais là pour le coup on se sent minuscules!

 

 

 

 

 

Ce paysage, n’a décidément pas finit de nous surprendre, après avoir franchis la foret puis le canyon nous voici à présent entrain d’arriver dans un endroit typique de l’ouest: ici apparaissent de grandes steppes vallonnées à perte de vue, tout est très sec, c’est très surprenant d’arriver d’un coup dans un tel lieu.

 

 

Il y a plusieurs ranch typique américain éparpillés un peu partout avec mustang et barrières en bois, sans oublier le grand 4×4 à l’entrée de la maison et le monsieur avec son chapeau de cow-boy, nous sommes complètement sous le charme! Le dépaysement est total, nous sommes à Lilooet! Avant de poursuivre, nous faisons une petite pause à la première station service en sortant du canyon, nous en profitons pour faire le plein d’essence et acheter de quoi petit déjeuner.

 

 

 

 

 

La station est déserte, personne à l’horizon, la petite maison pour aller payer est toute en bois et on aperçoit au loin un ranch. Ce décors c’est vraiment énorme on se croirait en plein farwest (comme dans les western américains vus et revus à la tv). Nous sommes accueillis par une amérindienne et son enfant, très timides, puis leur petit chien ne nous a pas lâché d’une semelle jusqu’à temps que nous terminions notre petit déjeuner. Trop mignon ce loustic!

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le ventre rempli, nous repartons et c’est toujours autant grandiose! Nous restons dans ce décors jusqu’à Kamloops ou nous croisons de temps à autre de magnifiques lacs et une voie de chemin de fer avec son train de marchandises. De Kamloops à Clearwater, la route est sympa mais reste moins grandiose car tu es ici sur une voix rapide et tout redevient beaucoup plus vert, on quitte donc ce décors western.

 

 

Nous faisons une nouvelle pause, cette fois ci à Clearwater, cette ville c’est un peu comme l’entrée du parc Wells Gray et c’est là que se trouve le Vistor Centre. Nous en profitons  pour aller prendre des plans du parc et nous nous rendons par la suite au petit snack qui se trouve juste en face: au menu samoussa aromatisés au curry, c’est spécial mais ça passe pas trop mal!

 

 

Une fois terminés, nous reprenons la route jusqu’au Nakiska Ranch qui se trouve à 30 minutes, à ce moment là nous quittons la petite ville pour un territoire beaucoup plus sauvage puisqu’on se retrouve d’entrée en pleine nature. Arrivés au ranch, nous sommes accueillis par un grand monsieur et ses 3 chiens qui nous remet les clés de notre chambre et nous demande si nous voulons participer au diner du soir. Il nous apprend que ce dernier est à payer en plus (40CAD) et qu’il s’agit d’un buffet fait maison à volonté. Ayant eu d’excellents échos sur ce repas par d’autres voyageurs c’est avec plaisir que nous acceptons! Nous dinerons donc à 19h ^^

 

 

 

 

Notre hébergement : Le Nakiska Ranch ****

 

Ses points fort

La situation en pleine nature au calme

Un ranch à taille humaine, nous sommes loin de des usines à touristes

L’accueil: très sympa

Le diner: un véritable délice et à volonté

Le Wifi et parking: gratuit

 

Ses points faibles

L’insonorisation: quand on a une chambre au rez de chaussé, on entend pas mal les voisins du dessus.

 

 

Nous passons par la suite une bonne partie de l’après-midi dans le parc afin d’aller admirer les différentes cascades, premières fois que nous voyons des chutes d’eau aussi grandes et imposantes!

 

Spahats Falls

 

 

 

Dawson Falls

 

 

 

 

Helmcken Falls

 

Une des plus grande cascade de la Colombie Britannique après les chutes de Takakkaw dans le Yoho National Park.

 

 

 

Si tu le souhaites, sache qu’une randonnée de 3h peut t’emmener sur le coté de la cascade. Attention cependant si tu souffres de vertige car le dénivelé est assez impressionnant et il n’y aucun garde corps.

 

Nous ne sommes pas allés à Bailey’s Falls, la cascade ou l’on peut apercevoir des saumons, car le chemin n’était pas praticable à cette période.

Toutes ces chutes d’eau sont faciles d’accès, compte 5 à 10 minutes de marches depuis leur parking respectif.

 

Après en avoir pris plein les yeux, il nous reste un peu de temps et nous décidons de continuer en direction du lac Clearwater… qu’au final nous ne verrons pas, car la route pour s’y rendre est en très mauvaise état. Une fois arrivés à Helmcken Falls, tu trouveras une route en terre, non goudronnée, qui part en direction du Lac. Cette dernière est pleine de trous, cailloux, bois, elle monte, descend, zigzag et bien sur tout ça en pleine foret sans une miette de réseau (donc en cas de panne… nous te laissons imaginer). A savoir que cette route fait 27 km et en 45 minutes nous n’en avons parcouru que 11… Ce qui fait peur également c’est qu’en cas de pluie, le chemin peut vite devenir impraticable et rester coincer au lac ne serait pas vraiment une bonne idée, surtout que le soleil commence à disparaitre. Nous décidons donc de rentrer sagement au ranch (à coté les quelques véhicules que nous croisons sont des campings-car ou des SUV, nous n’avons pas vraiment la voiture adaptée pour ce type de terrain).

 

 

Une fois rentrés, il n’est pas loin de 19h, nous en profitons pour aller diner et autant dire que nous sommes impatients de découvrir ce qui nous attend. Une fois dans la salle à manger, nous pouvons observer aux murs énormément de photos d’animaux présents dans le parc comme des ours ou des pumas. Il y a quelques tables et nous nous installons avec un couple québécois et deux sœurs allemandes. Le gérant des lieux arrive en tenue de cow-boy afin de nous présenter notre menue et on peut te dire qu’au cours du repas nous nous sommes régalés: saumon, ribbs eu barbecue, patate au four, riz, différentes salades, tarte à la rhubarbe etc un véritable délice! En plus à volonté!

 

 

L’heure est venue par la suite de rejoindre notre chambre car les Rocheuses nous attendent des le lendemain matin ^^

Nous avons adoré cette soirée, ce fut très sympa d’échanger avec ces personnes venant de différents pays. Malgré la barrière de la langue nous nous sommes tout de même tous compris et nous avons échangé ensemble pendant plus de 3h. Vraiment très conviviale comme ambiance! C’est aussi ça qu’on adore en voyage: rencontrer des personnes de tout les horizons!

 

 

Bilan sur cette étape

 

Une après-midi était suffisante pour voir les cascades du parc, nous avons eu le temps d’aller à notre rythme sans nous presser. Bien sur, pour ceux qui souhaitent faire des activités comme le rafting, l’équitation etc ou encore randonner prévoyez un peu plus de temps. Suites aux différentes recherches que nous avions faite avant notre départ, nous avons trouvé les randonnées des Rocheuses plus belles, c’est pour cela que nous ne nous sommes pas attardés ici. Notre souhait était vraiment de gagner du temps dans les Rocheuses.

Prochaines étape, le parc national de Jasper! La paradis n’est plus bien loin!

Autres articles à découvrir :

Laisser un commentaire