Finlande

La vie à Salla chez notre hôte

 

Commençons par un peu d’histoire

 

Avant 1939, le Finlande possédait un territoire bien plus grand que celui actuel. Sa frontière avec la Russie passait non loin de la ville de Saint-Pétersbourg et Staline s’inquiétait de la vulnérabilité de cette frontière.

 

Ce dernier fini par attaquer la Finlande en novembre 1939, ce qui déclencha la guerre d’Hiver (ou guerre soviéto-finlandaise) qui dura jusqu’en mars 1940.  A l’issue de cette guerre une partie du territoire fut cédée à la Russie, dont la plus grande partie de la ville de Salla qui connu à ce moment là, une grande bataille. Avant la cession, Salla comptait environ 12 000 habitants.

 

 

En 1941, lorsque la guerre éclata entre l’Allemagne et l’URSS, la Finlande décida d’entreprendre une reconquête des territoires cédés quelques années auparavant à la Russie, une deuxième bataille eu donc lieu à Salla. Cette guerre de Continuation dura pour la Finlande jusqu’en septembre 1944, date à laquelle elle signa à Moscou une armistice, aux termes duquel, la Finlande renonçait aux territoires perdus lors de la guerre d’Hiver.

 

Concernant la ville de Salla, notre hôte Terttu, nous raconta que la plus belle partie reste aujourd’hui entre les mains de la Russie et que de nombreuses familles perdirent tout, au cours de cette cession de territoire. Au fil des années après la guerre, Salla se dépeuplait et aujourd’hui il ne reste plus que 3200 habitants. Cet endroit ou nous avons passé notre séjour, a donc, dans le passé, connu des heures bien sombres.

 

 

 

Salla de nos jours

 

Salla est une ville très étendue. Le petit centre ville, situé à 1.5km à pied de la maison, se compose de deux supermarchés, deux banques, une poste, une bibliothèque, un petit musée, une pharmacie, un bar/restaurant et quelques petits magasins.

 

 

Lors de notre première journée libre, après avoir visité le centre ville et les alentours de la maison à pied le matin, Terttu nous a conseillé d’aller voir le petit élevage de rennes situé à 2-3km de la maison. Nous avons donc profité de l’après-midi pour aller les voir avec Siru, une des deux petites chiennes de la famille. Balade très agréable à faire à pied.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite station de ski quant à elle, se situe à environ 10km de la maison (activité en option) et les activités que nous avons pratiqué 4km après (article à venir sur le sujet).

 

 

 

 

 

La maison

 

Voici la maison d’hôte dans laquelle nous avons passé notre semaine. Bien que nous disposons de photos faites à l’intérieur, nous ne les mettrons pas en ligne sur le blog afin de conserver une part de surprise si tu te rends sur place un jour 🙂 La maison de Terttu se trouve 10m à droite.

 

 

Elle peut accueillir une dizaine de personne (mais nous concernant, durant notre semaine, nous n’étions que tout les deux). Cette maison on s’y sentait vraiment très bien : tellement belle et colorée ! Le cadre autour est féerique, on trouve la forêt non loin et plusieurs pistes de ski de fond. Le calme qui y règne est également des plus agréable, quand on vit en ville comme nous, ça fait un bien fou de se retrouver dans un tel lieu ! Le fait qu’elle soit située en dehors du centre ville permet d’éviter le soir toute pollution lumineuse, c’est donc un excellent endroit pour observer les aurores boréales, que nous avons pu voir 5 soirs de suite juste derrière la maison de Terttu (article à venir sur le sujet). Notre chambre au première étage, coté droit, donnait d’ailleurs sur cet endroit et parfois, nous observions les aurores de notre fenêtre juste avant de nous endormir.

 

Lors de notre arrivée, Terttu nous a fait visiter en nous indiquant quelques règles de conduite comme toujours se déchausser avant d’entrée par exemple. On n’oubliera jamais cet endroit qu’elle appelle « son petit musée » ou elle expose des costumes traditionnels du peuple Sami et bien d’autres objets d’époque. Pénétrer dans cette maison, c’est déjà une immersion dans la culture lapone 🙂

 

 

 

La vie avec nos hôtes

 

Le matin, il fallait en général être prêt entre 9h et 10h en fonction des activités. La première chose qu’on faisait en arrivant dans le salon c’était de regarder le petit thermomètre accroché à l’extérieur de la fenêtre. Un matin nous avons tout de même atteint les -25°C, première fois de notre vie que nous voyions un thermomètre aussi bas 😛

 

 

Nous préparions nous même notre petit-déjeuner avec les produits que Terttu nous donnait. Chaque soir, elle nous demandait si il nous manquait des choses et si oui, nous repartions de chez elle après le dîner avec notre petit panier. Le petit-déjeuner est  un plat important car avec ce froid il faut prendre un maximum de force avant de partir en activité. On avait donc le droit a du sucré : gâteau de Noël à la cannelle, biscotte à la cannelle faites maison (un délice!!), des céréales préparés par Satu, la nièce de Terttu  (qu’est ce qu’ils étaient bon, on en a même ramené 🙂 ), différents type de biscotte avec confiture faite maison etc mais également du salé : œuf dur, fromage, jambon. On se régalait !

 

 

Une fois prêts, Satu ou Tapani (son fils) nous emmenait en voiture pour faire l’activité du jour. Malgré la barrière de la langue, nous échangions en anglais et nous arrivions tout de même à nous comprendre. Ces petits moments avec eux étaient très sympa. Tapani, le fils de Satu, nous expliquait qu’il était en permission à Salla pour quelques jours car il faisait son service militaire depuis janvier dernier (obligatoire en Finlande pour 6 mois ou 1 an). Satu, quant à elle, nous expliquait qu’en janvier, les températures descendaient parfois entre -30° et -40° et que par moment, la vie à Salla était très difficile avec ce froid. Cela devaient en effet être assez impressionnant, surtout pour des personnes comme nous, qui sommes rarement habitués à avoir des températures négatives.

 

Satu ou Tapani venait en général nous reprendre entre 14h et 14h45 (le repas du midi était donné lors des activités). Une fois rentrés, on en profitait pour se doucher et se détendre en faisant des jeux de sociétés ou/et en allant balader Siru. Cette petite chienne est tellement mignonne, elle adore les câlins ! Des que tu approches de son enclos elle saute de joie et des que tu arrêtes de la caresser elle aboi. A savoir, qu’en Laponie, il est conseillé de ne pas se doucher avant les activités afin de ne pas garder l’humidité en soi et ainsi éviter de tomber malade. Terttu nous a également proposé deux fois, en fin d’après-midi d’aller nous baigner dans un lac gelé (activité en option que nous te raconterons dans notre article dédié aux activités).

 

 

Aux alentours de 20h, Terttu venait nous chercher pour dîner. Nous adorions ce moment ! Nous avons mangé comme des rois ! Satu, en charge de la cuisine, est une excellente cuisinière ! Chaque soir, elle nous concoctait des plats typiquement finlandais que nous ne connaissions pas et qui obtenaient beaucoup de succès de notre part. Terttu nous resservait avec plaisir, elle était contente de voir qu’on appréciait leur cuisine. Parfois, elle, posait le dessert sur la table et s’amusait à nous faire deviner ce qu’il pouvait bien y avoir comme ingrédient à l’intérieur, on rigolait bien.

 

En général, nous commencions par une salade, nous en avions une différente par soir : salade au fromage, aux pommes, à l’ananas, aux oignons, aux tomates (coup de cœur pour celle à l’ananas, les gouts se marient vraiment bien). Le dernier soir, nous avons eu des tranches de poissons cru a mettre sur du pain avec du beurre, un pur régale !

 

Le plat principal était en général bien consistant, nous n’oublierons jamais cette soupe délicieuse avec de la pomme de terre et de la saucisse ou encore cette purée avec de la viande de rennes accompagnés par de la confiture et des cornichons. Le gratin de macaronis au ketchup (Makaronilaatikko), un délice ! Nos papilles s’en souviennent encore ! Ou encore cette truite tellement tendre, prise chez l’éleveur du coin.

 

Les desserts avaient eux aussi leurs lots de surprises et de découvertes : nous les avons tous adoré et pourtant ils étaient oh combien différents de ceux que l’on peut manger chez nous. Celui qui nous a le plus surpris : le Mämmi ! On revoit encore Terttu rigolé quand on lui a demandé : « C’est du chocolat? » 😛 Non pas vraiment ! 😛 C’est un dessert traditionnel de Pâques finlandais qui se sert avec du lait et du sucre. Il se compose de farine de seigle et de malt, agrémenté de zestes d’oranges

 

 

On est persuadé que toi aussi, qui lis l’article, tu pensais à du chocolat par vrai ? 😀 Nous n’oublierons pas également cette genre de compote à la rhubarbe accompagné d’une crème onctueuse, le gâteau réalisé par Terttu elle-même ou encore le Kääretorttu (en photo ci-dessous).

 

 

Nous n’aurions jamais pu découvrir tout ces plats délicieux si nous étions partis en hôtel, c’est certain. Chez Terttu, nous avons savouré des plats on ne peut plus local, et aujourd’hui, une chose est sur, cette cuisine nous manque ! 🙂 Un grand merci à Satu qui est une cuisinière avec énormément de talent !  Au passage on a également appris que les finlandais mangent en général avec du lait et non de l’eau.

 

Lors des dîners, nous avons eu, presque chaque soir, la visite d’un petit lièvre blanc qui venait manger devant la fenêtre. Terttu l’appelait le lièvre de 21h ou de 23h car il était présent soi à 21h soi à 23h. Et on ne t’a pas encore parlé de Lisa, la deuxième petite chienne qui appartient à Terttu, elle t’accueille toujours avec son jouet ou sa friandise dans la gueule. Très expressive, elle adore les bonnes choses et suivait chaque dîner de très près 🙂

 

 

 

Après le dîner, nous restions toujours avec Terttu pendant une heure ou deux à échanger sur tout un tas de sujets. Elle nous a beaucoup appris sur la Finlande, sur la ville de Salla (comme expliqué plus haut) et sur le peuple Sami, dont elle fait partie. Grâce à elle, nous savons maintenant que les Samis se divisent en plusieurs peuples et que seuls les Samis du Grand Nord (situés tout au nord du pays) sont reconnus par le Parlement. Aujourd’hui, elle se bat pour faire reconnaitre son peuple, celui des Samis des forêts mais d’après le Parlement finlandais, ces derniers n’auraient jamais existes… Il faut donc se méfier des brochures touristiques ou autres guides que l’on peut trouver sur le sujet car non, le peuple Sami ne vit pas uniquement dans le nord extrême du pays.

 

Terttu nous a proposé à plusieurs reprises d’utiliser le sauna familial de la maison après le dîner. Nous acceptions toujours avec plaisir car après nos journées dans le grand froid cela faisait un bien fou ! On se rappel encore du jour de notre arrivée, après le premier diner, lorsqu’elle nous a demandé : « Es ce que vous êtes mariés? ». Nous lui répondions que non et elle nous répondit : « D’accord, bon même si vous vivez dans le pêcher je vous autorise à faire le sauna tout nu ». On avait bien rigolé 😀 Oui car en Finlande, le sauna c’est toute une institution, en général on y va nu quand on est en famille. Terttu nous expliquait qu’on y va pas pour regarder l’autre mais vraiment pour avoir un moment pour soi, pour se détendre et pour échanger. A l’intérieur il faut être respectueux et ne pas utiliser de mots déplacés. En général on y restait de 5 à 10 minutes. A la fin, chacun devait se doucher et après un tel moment on se sentait vraiment hyper détendu !

 

Après ces superbes moments, on en profitait pour faire notre chasse aux aurores boréales. Terttu nous avait dit que lorsqu’elles apparaissent, elles sont en général derrière sa maison et c’est en effet à cet endroit que les avons vu 5 nuits de suite ! Un spectacle que nous n’oublierons jamais, ce fut magique en tout point (article ici).

 

 

Aujourd’hui, nous concluons cet article en te disant qu’il n’y a rien de mieux que d’être chez l’habitant pour découvrir la vrai vie d’un pays ! Ce voyage n’aurait tout simplement pas été le même si nous n’avions pas connu Terttu et sa famille. Des hôtes qui ont été aux petits soins pour nous pendant toute la durée de notre voyage et que nous ne remercierons jamais assez 🙂

 

Salla sur une carte :

 

 

Autres articles à découvrir :

6 réflexions au sujet de « La vie à Salla chez notre hôte »

  1. On est d’accord, aller chez l’habitant y a rien de mieux ! Et on en garde des souvenirs mémorables 🙂 Bel article, ça donne vraiment envie d’y aller !

  2. Bonjour,

    Cà donne envie votre périple ! Pouvez vous me dire le prix payé pour ce séjour à Salla (par personne) et les coordonnées pour contacter Terttu ?
    Merci d’avance.

    Régis.

    1. Bonjour Régis,

      Concernant le prix, ce séjour nous a couté 1850€ / personne. Ici il vous faudra juste rajouter les 40€ allée et retour (soit 80€) pour la navette de Rovaniemi à Salla et vice et versa. Si vous comptez faire les activités en surplus, sachez qu’une journée de ski coute entre 80€ et 100€ par personne (forfait + location du matériel pour 6h sur les pistes), la baignade dans le lac gelé est à 20€ par personne (ici il y a 3 saunas + 3 passages dans le lac)
      Pour aller chez Terttu, il faut passer par l’agence Osm’oz Voyages, vous pouvez donc contacter Sadi Ferhat, le directeur, au 01 53 31 18 28 😉

  3. Bonjour, Merci pour ce formidable reportage. Dommage que l’on ne puisse pas contacter Terttu directement. Obligés de passer par une agence dont vous faites la publicité ? Le prix que vous donnez est en effet le prix pratiqué par les agences de voyages. helene

    1. Bonjour,
      Ravis que notre reportage vous plaise 🙂
      En tant que bloggeur voyages, nous n’hésitons pas à donner notre ressenti sur nos voyages, que ce dernier soit positif ou négatif. Notre but est d’être les plus transparents possible envers nos lecteurs, histoire que ces derniers sachent à quoi s’attendre. Ici en l’occurrence, ce voyage en Laponie a répondu à toutes nos attentes et nous a fait vivre un vrai rêve ! Il était donc normal à nos yeux de mettre en avant le sérieux et le professionnalisme de cette agence (car oui, de nos jours, trouver une agence qui fasse aussi bien son boulot est plutôt rare. Sauf quand on aime se retrouver avec mille et un touristes, pour cela les grands TO savent y faire 😉 )
      Pour aller chez Terttu il faut en effet passer par l’agence Osm’oz, elle ne travaille d’ailleurs exclusivement qu’avec cette agence, et le prix demandée vaut largement la prestation du voyage 🙂 Ici, à l’inverse des grands groupes qui demandent peut être le même prix si ce n’est plus, on a l’opportunité de découvrir ce que nous appelons « la vrai Laponie » et non celle du village du Père Noël. Après libre à vous de payer le même prix, voir moins chère ailleurs si vous le souhaitez (agence ou sans agence). Dans tout les cas nous vous souhaitons de découvrir cette région, à travers Terttu ou non 😉

Laisser un commentaire