Pérou

Huaraz, capitale de l’aventure en haute montagne !

Notre première étape ! Nous avons rejoins cette ville depuis Lima en bus de nuit le jour même de notre arrivée au Pérou. Situé à 400km au nord de la capitale et perché  à 3090m d’altitude entre la Cordillère Noir et la Cordillère Blanche, Huaraz est le point de chute idéale pour tous ceux qui souhaitent partir à l’aventure en haute montagne ! Avant notre départ, nous avions lu tout un tas de commentaires négatifs sur cette ville comme par exemple : « il n’y a rien à y faire » ou encore « la ville n’a aucun charme ».  Alors il est vrai que Huaraz n’est pas aussi attrayante qu’Arequipa par exemple, ou encore Cusco, mais de la à dire qu’elle n’a aucun charme et qu’il n’y a rien à y faire nous ne sommes absolument pas d’accord.  Avant toute chose il faut savoir que la ville  à été ravagé par un énorme tremblement de terre en 1970 et ce dernier en a détruit 90%. Aujourd’hui la ville a été entièrement reconstruite et si personne ne nous avait parlé de cet évènement dramatique nous ne l’aurions jamais deviné.

Vue sur un sommet enneigé de la Cordillère Blanche depuis la ville

A Huaraz, nous n’avons pas ressenti ce coté « touristique » que l’on a pu sentir à Aréquipa ou encore à Cusco. Ici il n’y a pas des magasins de souvenirs à tous les coins de rue par exemple, mais à la place, on croise principalement des backpackers qui se mélangent aux  locaux en tenues traditionnelles. La ville est particulièrement animée autour de « la Plaza de Armas », lieu avec de jolies jardinières et une cathédrale charmante, mais ou la construction n’a pas été terminé. Juste en face de cette dernière se trouve également le petit musée archéologique d’Ancash (Ancash est le nom de l’état ou se situe la ville de Huaraz qui en est la capitale). Pour S/ 5 tu découvriras divers objets qui appartiennent aux différentes cultures de la région ainsi que des monolithes exposés dans un jardin agréable (attention le musée est fermé le lundi).

Plaza de Armas
Plaza de Armas
Femmes en habit traditionnel autour de la place d'Armes
Petite pause

Autre lieu que nous avons beaucoup apprécié, la place de la Soledad qui se situe non loin de la Place d’Armes et cette dernière possède une magnifique église ! De toutes les églises que nous avons croisées à Huaraz, elle est à nos yeux la plus jolie. La place se situe plus en hauteur que la place d’Armes, par conséquent, on y trouve une très jolie vue sur la Cordillère blanche autour avec ses sommets enneigés.

Place et église de la Soledad
Vue sur la Cordillère Blanche

Nous avons également été nous balader du coté du marché Centrale. Cet endroit est ouvert tout les jours et on y trouve vraiment de tout. Le quartier fait un peu plus « bazar urbain », ça klaxonne de tout les cotés, les nombreux piétons traversent à tout va et la priorité en voiture revient souvent au plus culoté, sans oublier les nombreux petits tuc tuc (que l’on croise d’ailleurs un peu partout à Huaraz). On trouve aussi pas mal de locaux qui vendent de la nourriture assis par terre sur les trottoirs. Nous avons beaucoup aimé découvrir cette ambiance haute en couleurs.

Chien errant non loin du marché, il y en a énormément au Pérou

Nous aurions également aimé découvrir deux autres endroits mais notre organisation a fait que nous n’avons pas eu le temps :

Premièrement la rue « José Olaya ». Cette dernière est la seule rue n’ayant pas été détruite par le tremblement de terre de 1970. Il convient d’y aller le dimanche entre 12h et 16h, moment ou se déroule une foire alimentaire et ou il est possible de déguster tout un tas de spécialité locale comme le cochon d’inde par exemple (le dimanche nous étions en randonnée, nous avons donc loupé ce point).

Deuxièmement : le point de vue de Rataquenua, endroit qui permet d’avoir un très jolie point de vue sur la ville de Huaraz et sur la Cordillère Blanche. Il se situe à 5km au sud-est de la ville et pour y aller il faut soit prendre un taxi (pour environ S/ 20 A/R), soit y aller à pied (la balade dure 1h). Nous voulions nous y rendre le premier soir mais nous devons avouer qu’avec le jetlag et la fatigue du voyage nous avons préféré aller manger plus tôt pour nous coucher derrière ^^.

Scène de vie dans Huaraz

Il y a donc de quoi voir à Huaraz et nous concernant nous ne regrettons absolument pas d’y avoir passé notre première journée de voyage : d’une car cela a permis de commencer à nous acclimater à l’altitude en douceur, et de deux car nous avons pu découvrir la ville. Une journée sur place est cependant à nos yeux suffisant, inutile d’y passer 3 jours. Nous tenons à remercier l’agence Quechuandes, qui, lors de la réservation de nos randos et trek, a eu la gentillesse de nous envoyer plusieurs documents avec les choses à faire et à voir à cet endroit ainsi que tout un tas d’informations utiles pour passer un bon moment dans la région.

Marchand de glaces

Notre hébergement à Huaraz : El Jacal Classic

Cette auberge de jeunesse se situe à seulement quelques minutes à pied de la place d’Armes, dans une rue relativement tranquille. Elle est tenue par une famille adorable et des plus serviables. La chambre que nous avons eue était très bien, avec douche et toilettes intégrées (à savoir qu’on avait de l’eau chaude, ce qui n’est pas toujours le cas au Pérou). Nous avons même eu la vue sur les montagnes.

Le petit plus de cet hébergement c’est sa terrasse au dernier étage, ou l’on prend chaque matin le petit déjeuner (compris dans le prix de la chambre) qui offre une vue spectaculaire sur la Cordillère Blanche. Autant dire que commencer nos journées ainsi nous faisait déjà rêver ^^ Sur l’ensemble des hébergements ou nous sommes passés c’est ici que nous avons eu le meilleur petit déjeuner, le pain servi était excellent. Chaque matin nous avions le droit à un œuf sur le plat, pain beurre et confiture à volonté, jus d’orange, café ou chocolat au choix et thé à volonté.

Vue depuis la terrasse sur la Cordillère Blanche
Autre vue depuis la terrasse
Autre vue depuis la terrasse

Etant donné que l’on arrivait à Huaraz le samedi matin à 6h avec le bus de nuit, nous avions prévenu l’établissement par mail, avant notre départ, de notre arrivée matinale pour notre réservation du vendredi soir. Ces derniers nous ont proposé de venir nous chercher gratuitement en voiture à la station de bus, un geste vraiment sympa ! Même si la station de bus Cruz del Sur par laquelle nous sommes arrivés, n’est qu’à 10minutes à pied de l’auberge, avec la fatigue du voyage et le poids de nos sacs c’était vraiment appréciable.

A savoir que l’hôtel possède une salle pour garder sacs à dos / valise lors des treks, ce service est de plus gratuit. Lorsque nous étions de retour de trek, après 4 jours, nous avons pu relouer une chambre pour quelques heures afin de prendre une douche, de remettre un nos sacs à dos en état et de les laisser sur place le temps d’aller manger avant de quitter Huaraz (ici nous avons payé la moitié du prix d’une chambre). La famille propose également une douche simple pour seulement quelques sols, pour ceux qui ne souhaiteraient pas relouer une chambre après leur trek.

En partant nous avons laissé à la famille des petits cadeaux que nous avions ramenés de France afin de les remercier pour leur gentillesse. Nous garderons un très bon souvenir de notre passage dans cette auberge, nous la recommandons vraiment.

Prix payé pour 5 nuits + petit déjeuner pour nous 2 personnes : 155€

Pour voir des photos de l’établissement, clique ici

Pour les personnes qui auraient un budget serré, sachez que cette même famille gère également une autre auberge non loin qui porte le nom « El Jacal Backpacker ». Elle possède même un petit jardin, un mur d’escalade et une salle de jeux.

Un tuk tuk à Huaraz

Ces restaurants que l’on recommande à Huaraz :

Ici nous n’avons pas testé mille et un restaurants pour la simple et bonne raison que nous avons eu un gros coup de cœur pour l’un d’eux et que nous sommes toujours aller manger au même endroit tant le personnel était charmant et la cuisine délicieuse !

 

Un restaurant qui mélange cuisine péruvienne et italienne. C’est ici que nous avons mangé le premier midi lors de notre visite de la ville et nous avons été très satisfaits quant à la qualité des plats choisis. Il y avait de plus un match de la coupe du monde de foot diffusé lors de notre venue, l’ambiance était très sympa.

Au menu nous avons savouré notre première soupe du nom de « Dietta de Pollo ». Le plat était énorme et ce n’était que l’entrée ! Au Pérou on a souvent constaté que les entrées sont souvent de la taille d’un plat principal, attention donc si tu as un petit estomac.

Après cette entrée Max a opté pour des pâtes et Joh pour une truite cuisinée à la plancha avec les fameuses « papas » (pomme de terre), nous nous sommes régalés. Le tout était accompagné par le fameux jus de Maracuya (fruit de la passion) que l’on boit un peu partout au Pérou mais ici nous n’avons pas été fan de cette boisson.

 En dessert, nous avons eu le droit à une genre de gelée (dont on ne se souvient absolument plus du nom ^^), très rafraichissante pour terminer.

Au niveau des prix, ils sont plus qu’abordables, le restaurant propose même des menus « déjeuner » à seulement S/ 10. Manger chez Manka c’est donc opter pour un excellent rapport qualité/prix

Soupe Dietta de Pollo

Le samedi soir, après notre première journée sur place, on avait qu’une envie : manger et partir dormir au plus vite (le jetlag commençait à se faire sentir) ! Nous sommes donc tombés, un peu au pif, au détour d’une rue, sur une toute petite place avec plusieurs restaurants. Parfois en passant devant un restaurant tu as le feeling et donc tu rentres, et bien c’est clairement ce qui s’est passé ici.

On a trouvé le lieu où l’on allait manger très charmant de l’extérieur et la musique zen qui en sortait nous a carrément donné envie d’y rentrer. A l’intérieur, il n’y a que quelques tables avec au bout la cuisine ou le gérant prépare les plats. Avec un tel nom tu te doutes bien qu’ici, on mange italien 🙂 Ce restaurant est de plus tenu par un couple d’argentin des plus sympathiques. Alors oui ce ne sont pas de vrais italiens qui font la cuisine mais la qualité est juste excellente avec un grand E ! Et c’est une italienne qui le dit 🙂

Leurs pizzas sont très fines et délicieuses, les pâtes et leur sauce, qu’elle soit blanche ou à la tomate sont à tomber, sans oublier le gâteau au chocolat en dessert ou encore leur smoothie à la fraise avec du lait… Nos papilles s’en souviennent encore ! En bref on a tellement adoré qu’on y a mangé chaque soir après nos randos et à chaque fois on se régalait, et on ressortait l’estomac bien rempli. On a de plus beaucoup aimé le cadre, petit, à taille humaine, avec cette ambiance zen qui y règne, c’était très reposant après nos journée à jouer les aventuriers en haute montagne ^^ Le dernier soir on a fait nos au revoir à l’équipe, car après 5 dîners, ils commençaient à nous connaitre ^^

Au niveau des prix il faut compter entre S/ 20 et 30 S/ pour un plat de pate et pareil pour une pizza (pour certaines un peu plus). Il est aussi totalement possible de prendre une pizza à la part (de S/3 à S/6) et le restaurant offre pour chaque repas une petite entrée avec pain et sauce blanche ou piquante. Notre coup de cœur revient incontestablement aux gnocchis à la sauce « Alfredo »

Quand il y a un match de la coupe du monde de foot à Huaraz

Quelle agence avons-nous choisi à Huaraz pour nos randonnées et trek ?

 

Nous sommes passés par Quechuandes, une agence au top que l’on ne peut que recommander. Avec eux tu auras du sérieux, du professionnalisme, des personnes qui aiment leur métier, une équipe d’encadrement compétente en haute montagne et un matériel de grande qualité. Si demain nous devons retourner à Huaraz il est évident qu’on repassera sans hésiter par cette agence.

Nous avons fait le choix de réserver nos excursions depuis la France, quelques mois avant notre départ, via échanges de mails et en versant un acompte. Marie, qui parle français, nous a toujours répondu très rapidement, en nous apportant tout plein d’informations très utiles (randos / trek, l’acclimatation, la ville de Huaraz mais aussi tout plein de bonnes adresses pour manger ou encore dormir). C’est la seule agence par laquelle nous sommes passés au cours de notre voyage au Pérou qui nous a demandé une assurance rapatriement (pour le trek de Santa Cruz). Ici, contrairement à d’autres agences qui proposent aussi ce type d’expédition, le client n’est pas un simple numéro, il est réellement considéré. Quechuandes propose aussi à  la location de matériel comme les duvets par exemple (et pour les avoir testés ils sont d’excellentes qualité). Tu peux consulter la liste du matériel en location ainsi que les prix sur leur page Facebook ici.

En balade dans Huaraz

Au total nous avons réalisé trois randonnées d’acclimatation et un trek :

 

 

  • La lagune Wilcacocha : ici nous ne sommes pas passés par l’agence, Marie nous a expliqué comment nous rendre au point de départ de la randonnée avec un collectivo (S/ 4 pour l’A/R), c’était très simple. Chacun peut vraiment le faire par soit même

 

  • Le Glacier Pastoruri : ici nous avons choisi l’option « service groupe » pour seulement S/ 35 (10€) par personne (ce qui coute moins chère que le « service privé »). Quechuandes s’occupe juste ici de réserver auprès des propriétaires de bus touristiques qui organisent la visite au Pastoruri. Le groupe peut atteindre jusqu’à 30 personne.

 

  • La lagune 69 : même principe que pour le Glacier Pastoruri et même prix.

 

A savoir : pour les services en groupe, les guides ne parlent qu’espagnol. Si tu optes pour le service privée, l’excursion est donc dans ce cas organisée directement par Quechuandes.

 

 

  • Le trek de Santa Cruz en 4jours / 3nuits : contrairement aux randonnées à la journée en « service groupe », ce trek est géré totalement par l’agence Quechuandes. Le prix est de 240$ par personne et le groupe est de maximum 8 individus avec un guide, un cuisinier et un muletier. Le départ est garanti des 5 personnes sinon, un supplément est demandé. Le guide parle espagnol et anglais (article à venir sur ce trek).

Il y a bien d’autres randonnées à la journée qui nous tentaient mais ne restant qu’une semaine du coté de Huaraz, nous avons dû faire des choix. A nos yeux une semaine est vraiment le minimum pour pouvoir profiter et avoir un bel aperçu du coin et du Parc National de Huascaran qui se situe non loin de Huaraz (endroit où se déroule la plupart des treks et randonnées).

 

A savoir que l’entrée au Parc National de Huascaran est payante et ici il y a deux possibilités :

 

  • Soit tu achètes ton billet au bureau du Parc National de Huascaran qui se situe à Huaraz à l’adresse : Jirón Federico Sal y Rosas 555 (ouverture du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h30 à 18h ou encore le samedi de 9h à 12h)

 

  • Soit tu achètes ton billet lors de ton entrée dans le Parc National de Huascaran, dans l’un des guichets qui se trouve aux différentes entrées du parc

 

Pour consulter les différents tarifs d’entrée clique ici. A savoir qu’à partir de 4 jours jusqu’à 30 jours d’accès au parc, le prix pour un visiteur non péruvien et de S/ 150. C’est le prix que nous avons payé car au total nous avons passé 6 jours dans ce parc : Glacier Pastoruri, Lagune 69 et 4j lors du trek de Santa Cruz (la lagune Wilcacocha ne fait pas partie du Parc National de Huascaran, ici il n’y a pas de billet d’entrée à payer).

Vendeur de jus de fruits

En conclusion, nous garderons un souvenir inoubliable de cette première semaine au Pérou. Si tu es fan de haute montagne, de trek, de randonnée, de sommets enneigés, de vues époustouflantes, alors ne loupe pas Huaraz et ses alentours ! A nos yeux, ce fut de plus une excellente première étape concernant l’acclimatation à l’altitude.

 

Autres articles à découvrir :

2 réflexions au sujet de « Huaraz, capitale de l’aventure en haute montagne ! »

  1. Ah si j’étais plus jeune
    Nous sommes allés au Pérou mais avec une agence de voyages Bon souvenir mais refaire ce voyage comme vous ce serait 👍👍mais étant nitre âge il faut renoncer
    Bonne
    Continuation Continuez à faire de beaux voyages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.