Mexique

Dans la jungle de Punta Laguna

 

Punta Laguna se situe en plein jungle, à la frontière entre l’état du Quintana Roo et du Yucatàn. On y vient principalement pour tenter d’observer les singes araignées mais aussi pour profiter de la magnifique lagune au milieu de toute cette végétation.

 

 

Cet endroit se découvre bien souvent après lea visite du site archéologique de Cobà qui se situe à une vingtaine de minutes (pour visualiser les lieux sur une carte clique ici). Si tu disposes d’un véhicule, nous te déconseillons vraiment de passer par une agence, car il est très facile, ici, de tout faire par soi même. Avec une agence, tu paieras forcément plus chère et se retrouver au sein d’un groupe de 10 personnes, voir plus, n’est pas vraiment l’idéal pour tenter d’observer les animaux en plein jungle. Ici plus tu seras au calme et mieux ce sera.

 

Nous nous sommes donc dirigés vers Punta Laguna après la visite de Coba (pour retrouver notre article sur les sites archéologiques clique ici). Une fois sur place, tu devras impérativement prendre un guide maya car il est interdit de se déplacer seul dans la jungle (on peut ici facilement s’y perdre). Ce guide te coutera forcément moins chère qu’une agence. A l’entrée ou nous a donc demandé ce que nous souhaitions faire :

 

  • Soit effectuer une visite de la jungle avec un guide afin de tenter d’apercevoir les singes

 

  • Soit de combiner cette visite avec une, voir plusieurs, activités du coin, à savoir : canoé sur la lagune, cérémonie maya, tyrolienne de 250m au dessus de la lagune, cénote avec descente en rappel de 11m.

 

Nous avons sélectionné la cérémonie maya avec la balade en canoé sur la lagune. Le tout nous est revenu à 350 pesos par personne.

 

Nous sommes donc partis en fin de matinée dans la jungle avec notre jeune guide : première arrêt, la cérémonie! Cette dernière est dite de purification, elle permettrait de débarrasser le corps et l’esprit des impuretés et des pensées négatives mais aussi de nous protéger pour ne pas qu’il nous arrive malheur. Un chaman est donc arrivé en vêtement traditionnel et a commencé à dire des mots en maya que nous ne comprenions absolument pas. Après avoir fait bruler on ne sait quoi, il a tourné autour de nous avec une genre de petite coupe qu’il tenait entre ses mains et par laquelle sortait de la fumée. Pour terminer, il nous a demandé de boire un liquide d’une couleur orange clair. Sur le coup on a un peu halluciné, car on ne se voyait pas boire cette chose dont on ignorait le nom. Finalement,  nous nous sommes tout de même prêtés à l’exercice pour ne pas lui manquer de respect et ce n’était pas si mauvais (le breuvage était à base de miel). Cette boissons permettrait de protéger l’intérieur du corps d’éventuelles maladies.

 

 

 

Après la cérémonie, nous avons marché pendant facile une petite heure pour essayer de trouver les singes araignées mais ces derniers n’étaient pas là. Tout était d’un calme olympien, nous étions seuls au monde avec notre guide et il était impressionnant de voir à quel point il était facile pour lui de se déplacer au sein de cette végétation si dense. On se disait même que sans lui, nous aurions été ici totalement perdus. Ce dernier nous a même emmené au point d’eau ou les singes viennent se désaltérer, un genre de petit lac raccroché à la lagune en plein milieu des arbres. Mais même ici, la chance ne fut pas de notre coté. Le guide nous expliquait qu’il n’y a, à chaque balade, aucune certitude de les voir, car la jungle est très grande et ils peuvent vraiment se balader n’importe ou. En même temps nous préférons çà, plutôt que de les voir en captivité, au moins ici ils sont libres de vadrouiller à leur guise ou bon leur semble.

 

 

 

Le feeling passait très bien avec notre guide, c’était un jeune homme, au premier abord très réservé, mais lorsqu’il a vu que l’on s’intéressait à son monde, il n’as pas hésité à nous expliquer plein de chose sur la jungle et les animaux qui y vivent. On voyait que pour lui, la nature et les animaux étaient très importants, il détestait par exemple ces fameux zoo ou d’après lui les animaux ne sont pas heureux (et que nous sommes d’accord avec lui!).

 

 

En arrivant au bord de la lagune, nous avions une heure pour nous balader en canoé. Cette dernière est vraiment énorme et notre guide nous expliquait qu’au fond, la jungle présente est encore plus dense que celle par laquelle nous venions tout juste de passer. La-bas, impossible de se déplacer à pied par exemple, il n’y a aucun chemin, c’est le royaume des animaux comme il disait si bien : singes araignées, singes hurleurs, jaguars, lynx, serpent… On y trouverait un jolie petit monde. Il nous a de plus indiqué qu’une sous espèce de crocodile vit dans cette lagune et que par moment, en pagayant proche des bords il est possible de pouvoir les observer (même si cela reste en général assez rares car ces animaux sont très discrets).

 

 

 

Au cours de notre balade en canoé, nous n’en apercevrons aucun, cependant, une fois en plein milieu de la lagune, nous avons entendu des singes hurleurs rugir et c’était complètement dingue : nul doute, nous étions bien ici en plein cœur de la jungle sur l’eau. Nous dire que tout ces animaux étaient tous là autour de nous c’était fou! On  se sent tellement vulnérable dans ce genre de moment.

 

 

En revenant sur le ponton, nous sommes passés non loin du cénote, ou il faut descendre en rappel. Ici nous avons appris qu’il y a quelques temps, 127 cranes d’hommes maya ont été découvert à l’intérieur. Ces endroits sont vraiment loin d’avoir révélé tout leurs mystères!

 

Entrée du cénote

 

Au moment du départ, notre guide était déçu que nous n’ayons pas vu les singes, il nous a alors proposé de revenir dans l’après-midi gratuitement pour tenter de les voir à nouveau (le genre de truc que tu peux oublier avec une agence). Ce dernier connaissait en réalité, l’heure à laquelle les singes viennent dans le coin, il nous a donc demandé de revenir à cette heure là et de ne surtout pas être en retard. Autant dire qu’on était super contents car il n’était vraiment pas obligé de le faire (pour connaitre l’horaire, nous contacter)

 

Lorsque nous sommes revenus, un peu plus tard, notre guide est venu jusqu’à notre voiture en courant en nous disant de nous dépêcher et de le suivre car les singes étaient en réalité juste au dessus de nos têtes et ils commençaient à s’enfoncer dans la jungle. Nous les avons donc suivi à pied à travers cette épaisse foret, c’était absolument fou! Le moment à duré une bonne demi-heure, pendant laquelle nous avons pu observer tout un groupe, notamment des mère avec leurs bébés dans le dos! Ils sautaient de branches en branches avec une agilité incroyable. Par moment ils faisaient des pauses pour manger un bout, puis ils repartaient. Nous étions émerveillés de pouvoir vivre ça en étant seuls au monde avec notre guide!

 

 

 

 

 

 

 

Nous n’oublierons jamais ces instants magiques, nous sommes repartis avec des étoiles plein les yeux, en donnant bien entendu un pourboire à ce jeune homme. En partant il nous a dit : « Moi j’ai la chance de pouvoir les voir tout les jours, je suis content que vous ayez pu profiter à votre tour de ce moment car vous venez de très loin ». Une personne avec le cœur sur la main! Avec une agence, nous n’aurons jamais pu vivre un tel moment et ce qui nous a fait plaisir ici aussi, c’est que l’argent que nous venions de dépenser revenait directement à la communauté maya du coin qui organise les visites dans cette jungle. Au moins, ça permet de les aider un peu financièrement. Nous avons adoré cet endroit, ou au cours de la journée, nous avons vu très peu de personne. Le site est très tranquille, nous étions loin ici des usines à touristes présentes sur la cote et ça, ça nous a bien fait plaisir.

 

Petite photo avec notre guide

 

Autres articles à découvrir :

Laisser un commentaire