Equipement

Comment s’équiper dans le Grand Nord?

 

L’hiver dans le Grand Nord, ça dure combien de temps?

 

Dans le Grand Nord (soit au dessus du cercle polaire), les premières chutes de neige commencent à tomber courant octobre pour ne fondre que début mai l’année d’après. L’hiver est donc présent sur un semestre environ.

 

 

 

Et niveau températures?

 

Le climat, quant à lui, peut varier entre 0°C et -30°C si ce n’est plus bas. La journée, il fait en général froid et sec. La nuit, des gelées mordantes viennent se joindre à ce grand froid intense.

 

 

 

Avec ce grand froid comment dois je m’habiller?

 

Venons en au but de cet article, l’habillement par temps polaire! N’étant pas du tout habitués à vivre sous un tel climat, il convient de s’équiper un minimum pour se rendre sur place afin de ne pas être frigorifié des le moindre pied dehors. Mais s’équiper pour le grand froid rime souvent avec prix assez élevés, il est donc important selon nous, de prévoir une petite part du budget pour ta tenue, sans pour autant dépenser des milles et des cents (surtout si tu n’y restes qu’une seule semaine et que tu te rends sur place une fois dans ta vie).

 

Lorsqu’on voyage dans le Grand Nord, on pratique très souvent des activités mythiques comme la motoneige, le chien de traîneau, le traîneau à rêne etc. Sache, qu’en règle général, une combinaison intégrale, de la tête aux pieds, spécial grand froid, te sera fourni par l’organisme qui propose ces activités. Cette dernière, te permettra de profiter de ces moments dans les meilleurs conditions.

 

 

Nous concernant, nous n’avons pas eu besoin de ces combinaisons car d’après les guides, nous étions très bien équipés et fin mars, les températures sont en général plus douces, même si parfois il peut y avoir des rechutes à -30°C.

 

 

 

En dehors de ces activités, ça sera à toi de t’équiper, voici donc nos conseils :

 

Dans le Grand Nord, pour se protéger des températures négatives, on va, la plupart du temps, privilégier la technique de « l’oignon » soi la multiplication des couches de vêtements (on parle aussi de la technique des 3 couches).

 

– On va donc commencer par des sous-vêtements techniques

– Rajouter une couche polaire en haut

– Terminer avec le manteau de ski, et les extrémités

 

A travers cette tenue on va principalement rechercher:

 

– L’isolation contre le froid

– L’imperméabilité contre la neige / la pluie

– La respirabilité

– La liberté de mouvement (une fois tout emmitouflé, n’oublie pas qu’il faut pouvoir bouger)

 

 

Les sous vêtements techniques
 
La base de ton équipement! Les sous-vêtements techniques sont des pantalons et hauts qui se portent au plus près du corps et qui vont t’apporter de la chaleur. Bien souvent, ici quand on veut de la qualité, les prix grimpent vite…
 
Lors de notre séjour au ski en France en janvier 2015, nous avons testé les premiers prix de chez Décathlon à 5-10€ et ces derniers n’ont pas du tout répondu à nos attentes: manque de chaleur et surtout un gros manque de respirabilité, ce qui veut dire qu’au moindre effort nous étions trempés… Pas top du tout!

 

Nous avons donc opté, toujours chez Décathlon, pour les X-Warm en laine (20%) de chez Wed’ze.

 

 

L’ensemble nous a couté environ 40€ et rien qu’en l’essayant dans le magasin on a tout de suite vu la différence avec les sous-vêtements premiers prix: la chaleur se fait vite sentir, merci la laine! Une fois en Laponie, nous n’avons pas du tout été déçu, cet ensemble a répondu à nos attentes. Par moment on avait limite chaud lors de nos balades et jamais nous avons eu cette sensation d’être trempés  à cause de la transpiration.

 

Bien entendu, si tu souhaites plus de qualité et de confort tu peux toujours te diriger vers des marques comme Odlo ou encore Icebreaker mais ici ça ne sera pas le même prix: compte environ une centaine d’euros rien que pour le haut (et pour le bas ce sera plus ou moins pareil) à moins d’avoir de la chance et de tomber sur une promo.

 

Attention cependant aux Damarts, qui, d’après les échos que nous avons eu, ne laisseraient pas la transpiration s’évacuer…

 

 

 

La deuxième couche : la polaire

 

Ici nous avons opté pour des polaires premiers prix de chez Décathlon à 7€. Beaucoup diront qu’elles ne sont pas très chaudes car assez fines, mais étant donné que notre première couche tenait vraiment très chaud, nous n’avions pas envie d’avoir « trop chaud » des le moindre effort.

 


 
D’autre part, nous les avions déjà testé lors de différents séjours aux sports d’hiver en France et nous étions vraiment très bien dedans. Elles se portent assez près du corps et offrent une belle liberté de mouvement. Notre souhait était également d’éviter la polaire à capuche car cette dernière est déjà présente sur le manteau de ski.

 

Si tu souhaites plus de chaleur, dirige toi sur les polaires de marque Eider, The North Face ou encore Columbia, mais ici, compte beaucoup plus que 7€.

 

 

 

Pour terminer, prévoir une tenue type « sport d’hiver » avec manteau et pantalon de ski
 
Ici, nous te recommandons d’aller au Décathlon le plus proche de toi, tu trouveras largement de quoi faire et à des prix raisonnables. La marque Wed’ze par exemple, propose des articles de bonnes qualités mais attention aux premiers prix, qui à nos yeux, manquent un peu « d’épaisseur » pour un voyage dans le Grand Nord. Ne prend donc pas un manteau et pantalon trop fin, il faut tout de même de la matière.
 
A titre d’exemple, Max a opté pour un pantalon Wed’ze « slide 300 » à 50€ et il a parfaitement fait l’affaire.

 

 

Joh, plus frileuse, a opté pour le même genre de pantalon mais de marque Hyra. Cette marque italienne propose des articles plus épais que le pantalon présenté ci-dessus. Hyra possède des prix également plus élevés que Wed’ze mais par chance, Joh a eu une belle promo faisant passer le prix du pantalon de 125€ à 65€. Avec ce dernier, tu pourras rester assis plusieurs heures dans la neige, sans ressentir la moindre traces d’humidité à l’intérieur.

 

Concernant le manteau, il est recommandé d’avoir une jupe pare neige afin que la neige ne passe pas sous tes vêtements. Si tu comptes faire du ski, une petite poche pour mettre le forfait au niveau de la poitrine ou du bras est également appréciable.
 
Max, qui n’est pas de nature frileux,  a décidé de garder son manteau Wed’ze qu’il a déjà depuis  plusieurs années (qu’on ne trouve plus sur le site de Décathlon). Après plusieurs saisons sur les pistes en hiver, il en est ravi. Niveau prix il lui était revenu à 70€.

 

Un bon manteau Wed’ze fera donc l’affaire pour une semaine si tu ne crains pas trop le froid, en revanche si tu es frileux comme Joh, nous te conseillons de mettre le prix dans un manteau d’une qualité supérieur : Columbia, Eider et The North Face pourront t’apporter entière satisfaction mais encore une fois, à des prix plus imposants.

 

Joh à d’ailleurs eu encore une fois beaucoup de chance, car elle a réussi à dénicher un manteau de ski Columbia, modèle: Lay D Down à un prix de 85€ au lieu de 240€ ^^ Après l’avoir testé en Laponie, ce dernier est un réel bonheur et elle le recommande à 100%. Il coupe très bien du vent et apporte de la chaleur. Niveau liberté de mouvement, il est parfait car Joh a pratiqué avec toutes les activités du séjour. Il possède de plus, plusieurs poches de rangement: intérieurs et extérieurs, le col monte haut et la capuche prend bien toute la tête.

 


 
Petit conseil si tu souhaites acheter une marque qui coûte chère: regarde les tailles enfants, car parfois elles peuvent vraiment faire l’affaire sur un adulte et bien entendu ces dernières coûtent moins chères car « enfant ». C’est surtout pour cela que Joh a bénéficié d’une telle réduction, car la doudoune était « taille enfant » et pourtant Joh mesure 1m70 et elle lui va parfaitement ^^ De quoi faire de très bonnes affaires! Sinon tu peux toujours tenter de bénéficier des soldes mais encore faut il qu’ils soient attractifs…

 

 

 

Quand est il des extrémités? Mains, Tête, Pieds, Cou?

 

Les extrémités restent pour nous les parties les plus importantes à protéger car en général, lorsqu’on a froid à ces endroits, on a froid partout !

 

Commençons par la tête :

 

Ici la chapka reste l’indétrônable ! Et niveau bonnet, privilégie ceux qui sont doublés avec de la polaire à l’intérieur. Nous avons tout les deux opté pour un bonnet de marque Wed’ze, trouvé chez Décathlon et ils ont parfaitement fait l’affaire. Prix : environ 15€

 

 

Au niveau des chapkas, Wed’ze en propose des très bien pour 20€

 

 

 

Le cou :

 

Ici,  nous avons opté pour un cache cou car plus pratique qu’une écharpe qui pendouille. Toujours de marque Wed’ze pour un prix de 5€, son tissu principal est composé à 100% d’acrylique. Ce dernier est vraiment très bien car il ne laisse passer aucun courant d’air.

 

 

 

Les mains :

 

Nous avons préféré des gants aux moufles. Toujours chez Wed’ze, nous avons sélectionné les « Slide 100 » à 10€. En un mot : parfait !

 

 

N’oublie pas également de prendre des sous gants, afin d’apporter encore plus de chaleur. Ici nous avons sélectionné des sous gants tactiles de marque « Isotoner » qui permettent d’utiliser le téléphone portable (histoire de ne pas avoir besoin de tout enlever pour prendre une photo par exemple). Nous les avons pris chez Boulanger au prix de 10€, ils sont de très bonne qualité et tiennent bien chaud (parfois nous mettions que ça lorsque nous avions trop chaud avec les autres gants par dessus). Prend de préférence ceux en tissus car ceux en polaire sont trop gros pour rentrer sous les gants de ski.

 

 

 

Les pieds :

 

Nous avons opté ici pour des chaussures différentes :

 

Max étant moins frileux a choisi des Quechua Forclaz 500 Warm au prix de 55€ chez Décathlon.

 


 
Ces dernières apportent chaleur, imperméabilité, une accroche (crampon de 5mm) et un amorti sous toute la longueur du pied. Max les a trouvé très bien mais après 3h de balade en raquette par exemple, il ressentait un peu l’humidité.

 

Joh, quant à elle, a voulu mettre le prix car très frileuse des pieds. Elle a donc opté pour une paire de Sorel Caribou au prix de 159€

 

 

La marque Sorel, c’est LA référence pour aller dans le Grand Nord (nous avons vu beaucoup de locaux avec ces chaussures aux pieds). Elles sont certes assez chères, mais apporte de la chaleur jusqu’à -30°C. Il existe plusieurs modèles et les prix peuvent aller de 80 à 200€ (il y a souvent des promotions sur le site internet de la marque). Cette paire de chaussure c’est un vrai bonheur par temps polaire!

 

Au niveau des chaussettes, nous avons pris des chaussettes de ski classique chez Décathlon.
 

 

 

Avec tout ça, avons nous eu froid?

 

Pour conclure cet article, nous répondrons à la question que tout le monde se pose : avons nous eu froid avec un tel équipement?

 

La réponse est oui et non, explications :

 

Des que nous étions en mouvement (balades, activités) nous n’avions pas du tout froid, parfois nous avions même limite chaud. Il nous est arrivé à plusieurs moments de retirer le bonnet ou les gants de ski par exemple. Cependant lorsque le vent du nord était présent, cela faisait chuter le ressenti (exemple -10°, ressenti -18°) il fallait vraiment bien se couvrir, notamment les extrémités sans oublier la bouche avec le cache cou.

 

En général, le froid ressenti était sec (complètement différent du froid humide que l’on peut ressentir chez nous en France par températures négatives). Lorsque le soleil était présent avec -15° par exemple, on ne ressentait pas vraiment cet effet de « grand froid ».

 

Les quelques fois ou nous avons eu vraiment froid c’était principalement aux pieds lorsque nous étions à l’arrêt (exemple, la nuit lorsque nous observions les aurores boréales ou encore en activité quand nous étions dans le traineau à renne). Dans ce genre de moment, il ne faut pas hésiter à bien bouger ses doigts de pied pour faire circuler le sang. Les chaussures mentionnées ci-dessus réchauffent le pied lorsqu’il y a du mouvement et non à l’arrêt. Pour combler ce manque de chaleur à l’arrêt, il convient d’acheter des chaufferettes pour pieds (genre de patch à coller sur la semelle de la chaussure qui dure 4h). Ces derniers sont en vente chez Décathlon à la fois pour les pieds et les mains.

 

La nuit, lors de l’observation des aurores, nous étions la plupart du temps immobile entrain de regarder le ciel et c’est à ce moment que nous avons ressenti sur nos visages des vagues de froid des plus glaciales. Il est impressionnant de voir comment les températures chutent vite durant la soirée et la nuit.

 

Bien que nous soyons partis en Laponie fin mars et que les températures sont en général à cette période plus douce, nous sommes tout de même descendu à -25° sans parler de certaines nuits ou nous sommes passés en dessous des -30°.

 

Autres articles à découvrir :

2 réflexions au sujet de « Comment s’équiper dans le Grand Nord? »

  1. Pour apporter notre expérience sur les chaussures à vos autres lecteurs, nous avons investi cet hiver dans des Columbia Bugaboot Plus III pour aller en Ontario. On en est super contents ! C’est du super bon matos qui nous a tenu les pieds au chaud correctement.

    1. C’est bon à savoir, merci Mathieu 🙂 et c’est vrai que Columbia fait du super bon matos ! Le prix reste en général élevé mais la qualité est bien là 🙂

Laisser un commentaire